mercredi 10 avril 2024

Pâte à tarte, oignons et mémoire

 C'est un drôle de truc la mémoire, non? Parfois vous retenez quelque chose sans le vouloir, parfois, surtout quand vous avez envie de vous en souvenir, vous n'êtes plus fichu de le retrouver.

C'est ce qui m'arrive souvent pour les recettes, celles que je bricole d'après les expériences d'autres qui ont bricolé avant moi.

La pâte à tarte rapide à l'huile d'olive par exemple. J'en fais souvent, mais à chaque fois différente, et parfois ratée....pourtant j'en ai suivi des recettes trouvées sur le net! Mais je ne note jamais ce que j'ai mis exactement ni comment j'ai procédé.

Alors cette fois, comme je l'ai trouvée tout à fait à mon goût, je la partage, mais surtout j'espère pouvoir la retrouver ici. Parce que j'ai parfois la surprise d'arriver sur ce blog quand je demande à Google de me trouver un plat que j'ai envie de faire. Et je me rends compte alors que je l'avais déjà cuisiné des années auparavant. 

Bref, voici une tarte aux oignons, pâte à l'huile d'olive.

Je remercie tous ceux qui en ont publié sur leur blog, ils se reconnaitront peut-être. Comme Alter gustoPanier de Saison, Monsieur Tupperware et certainement d'autres.....mais j'ai oublié qui....forcément!





Ma recette:
  • 250g de farine T80
  • 1 c à c de sel
  • 1 c à c de levure 
  • 70g d'huile d'olive
  • 90g d'eau....un peu plus ou un peu moins
  • 500g d'oignons
  • Un peu d'huile d'olive
  • 2 oeufs
  • 200g de fromage frais, ou de crème fraîche, selon le contenu de votre frigo
  • 2 c à s de fécule de maïs
  • sel, poivre, muscade
  • Gruyère râpé
Pour la pâte:

Dans un saladier, mélanger la farine, le sel et la levure. Ajouter l'huile et mélanger pour que l'huile soit bien intégrée et que l'ensemble fasse comme pour une pâte à crumble, des petites boules.
Ajouter la moitié de l'eau, mélanger à la fourchette, puis ajouter progressivement le reste, en mélangeant toujours à la fourchette.
Quand la pâte semble vouloir former une boule, la reprendre avec les mains pour former celle-ci sans pétrir. Si c'est encore difficile, rajouter un petit peu d'eau.
Etaler la pâte dans un moule à tarte ( de 22 à 24 cm ) avec les mains. Ou l'aplatir avec un rouleau entre 2 feuilles non adhérentes avant de foncer le moule.
Pour ma part, je le laisse ensuite 30 mn au froid. Mais je pense q'on doit pouvoir l'utiliser tout de suite. Il semblerait que la mise au froid limite le risque de rétrécir à la cuisson.

Pour les oignons:

Les éplucher et les émincer. Les faire revenir dans un peu d'huile d'olive, pour qu'ils soient tendres, colorés mais pas trop. Juste blonds. 
Saupoudrer de fécule. Mélanger.
Ajouter le fromage frais ( détendu avec un peu de lait si nécessaire) ou la crème, puis les oeufs battus. Assaisonner.
Verser sur la pâte, répartir le gruyère râpé à la surface et cuire environ 30 minutes à 190°.

Ce n'est peut être pas très scientifique comme recette, mais ça donne une pâte entre la brisée et la sablée, plutôt sympathique.
La quantité d'eau va dépendre entre autres du genre de farine, c'est pourquoi je réussis mieux en la mettant progressivement, que d'un seul coup comme j'ai vu souvent.

A vous de jouer si ça vous tente. Et il vous faudra peut être plusieurs essais.....

mercredi 31 janvier 2024

Gateau de janvier

D'accord, le titre n'est pas très explicite. mais étant donné la date du jour et ma fréquence de publication, je ne pense pas me tromper: Il n'y aura vraisemblablement pas d'autre gâteau ici en janvier.

Fidèle à mes recettes vide placard, vite faites et bonnes, elle m'a semblée digne de figurer ici. Autant pour que je la retrouve moi même que pour en faire profiter quelques autres personnes passant par ici.


 Un gâteau de goûter au lait concentré sucré et aux pommes.

Ce ne sont pas les pommes qui trainaient dans les profondeurs d'un placard mais un gros tube de lait concentré sucré, dont je n'ose même pas vous dire la date optimale d'utilisation. Je l'ai ouvert, j'ai regardé, senti, et il m'a semblé digne d'être utilisé. De toute façon, c'est un aliment conçu au départ pour durer longtemps, et après passage dans un four chaud le risque d'empoisonnement me semblait limité.

J'ai quand même résisté à un réflexe pavlovien: mettre l'embout du tube dans ma bouche, ou lécher une cuiller qui en a contenu.....

Pour la recette, comme toujours un mix entre différentes trouvailles sur le net. Il y a eu une période où de type de gâteau était à la mode il me semble, et j'en ai donc trouvé plusieurs. Je pense que c'est celle de Papilles et Pupilles qui m'a le plus inspirée. Elle aussi est récente: 2005.....

Gâteau renversé au lait concentré sucré et pommes:

  • 1 tube de 300g de lait concentré sucré (si il n'est pas périmé, c'est bien aussi)
  • 4 oeufs
  • 150g de farine (T65)
  • 80g d'huile d'olive
  • 2 c à s de rhum
  • 3 belles pommes, ou 4 petites
  • un gros morceau de beurre pour le moule
  • un petit peu de sucre vanillé (maison) pour le pommes
Pour ma part, je l'ai fait au robot, mais un batteur manuel ou un fouet et des muscles conviendront très bien

Mettre dans le bol du batteur le lait concentré, les oeufs, le rhum et l'huile. Fouetter à vitesse lente puis rapide pendant une dizaine de minutes, pour avoir un mélange gonflé et presque mousseux.

Beurrer largement un moule à manqué, surtout le fond.

Eplucher les pommes et les couper en lamelles ou cubes, comme vous voudrez, et les répartir dans le fond du moule. Saupoudrer d'un peu de sucre vanillé.

Verser la pâte par dessus et mettre au four préchauffé, à 180° pendant une quinzaine de minutes puis à 160° pendant encore 10 à 15 minutes. La surface doit être colorée mais pas trop et un brochette ressort quasiment sèche.

Laisser quelques minutes dans le moule puis démouler à l'envers sur une grille. Vous verrez tout de suite si il est assez cuit...une assiette sous la grille peut être utile.

Et voilà, c'est tout pour aujourd'hui.