mercredi 30 mars 2022

Tarte de fin de saison....

 Pendant quelques jours le printemps a fait une arrivée très remarquée en nous faisant croire que l'hiver était totalement terminé. 

Mais nous ne sommes qu'en mars et le ciel de ce matin, comme les prévisions météo, font penser que c'était un simple coucou pour nous donner envie de passer aux tenues légères et aux fruits rouges.

La recette du jour (du mois, puis je dire....) est encore un peu hivernale aussi, les produits de saison étant ce qu'ils sont par chez nous. 

Mais elle est du genre colorée, c'est mieux pour le moral!


Vous y trouverez de la betterave, des oignons rouges, de la féta.....bon, j'avoue que tout n'est pas local, la féta n'a pas été fabriquée par ici.....quoiqu'elle aurait pu! J'en ai déjà commandé.....

Ma recette est un mix de diverses inspirations trouvées sur internet et, pour la pâte, d'une recette de Marie Chioca, un peu adaptée....Elle l'avait appelée pâte brisée des fainéants, ça me va tout à fait.

Ma recette

  • 360g de farine T110 de blé ou grand épeautre
  • 140g de bière (ma touche perso car je cuisais un autre plat à la bière en même temps)
  • 70g d'huile d'olive
  • 1/2 c à c de sel
  • Une betterave rouge cuite (je la cuis maintenant au four, enveloppée dans de l'alu, en même temps que mon pain: économies d'énergie)
  • 2 beaux oignons rouges
  • un peu d'huile de tournesol ou d'olive
  • une c à s de cassonade
  • du vinaigre rouge (à votre goût)
  • sel, poivre
  • 1 oeuf
  • 2 c à s de crème fraîche
  • 200g de féta
Pour la pâte, on met les 4 premiers éléments de la liste dans un saladier et on mélange sans trop travailler.
La quantité permet de faire 2 pâtes pour mon moule de 24cm, j'en ai congelé la moitié.
On peut laisser reposer la pâte 1/2 à 1 h bien emballée mais ce n'est pas obligatoire.
La foncer dans un moule à tarte, à la main ça va bien.....au rouleau si vous préférez.

Pour les oignons, les éplucher et les émincer. Les faire un peu revenir dans de l'huile puis saupoudrer de cassonade. Couvrir de vinaigre rouge et laisser compoter à feu doux.
C'est bien de goûter de temps en temps pour rajouter un peu de vinaigre si ça semble trop sucré.
Saler et poivrer.
Réserver.

Couper les betteraves en cubes.

Battre l'oeuf avec la crème.

Répartir la compotée d'oignons sur le fond de tarte, puis la betterave et émietter la féta par dessus.
Poivrer mais ne pas resaler (la féta l'est un peu)

Verser par dessus le mélange oeuf-crème

Cuire 25 à 30 minutes à 200°. Chaleur tournante pour moi.

Et voilà, avec de la mache, c'est parfait!

Je ne sais pas vraiment si la bière dans la pâte est un plus, mais on peut aussi la faire avec du vin blanc....ou de l'eau.

Pour terminer, je vous mets la liste (non exhaustive) de mes fournisseurs de produits locaux....je ne suis pas sponsorisée mais ça peut être utile pour vous et pour eux


A bientôt?....

vendredi 25 février 2022

Potchevleisch en l’honneur du carnaval!.....

affiche carnaval

OUPSSS!!……

J’ai fait une fausse manœuvre et successivement effacé puis republié cet article de 2008…(eh oui!) en cherchant la recette qui y est racontée 

Mais comme nous sommes à la même époque de l’année et que le carnaval de Dunkerque est victime de cette saleté de virus, je le laisse ici…..

Et veuillez excuser la qualité  des photos d’époque…..😉😉😉


Comme je le disais dimanche dernier, c' est aujourd'hui la bande de Dunkerque. En l 'honneur de ma ville natale, j' ai donc fait un plat que les dunkerquois disent inventés chez eux, et que les autres nordistes se sont également appropriés.....

Mais j' ai retrouvé dans un cahier de cuisine de Maman qui doit dater d' un nombre respectable d' années, la preuve de son origine: à l' époque, le "phénomène ch'ti " n' existait pas encore!...

recette potch

Si vous avez de bons yeux, vous pourrez donc lire "LA" recette.....

Je l' ai un peu modifiée, d 'abord en la cuisant dans une cocotte en fonte et non dans une terrine, mais je n' en ai plus d' accessible. Et puis, j' ai désossé la viande......s' il m' a vue de là où il est, mon père a du me maudire, parce que pour lui, c' était une hérésie, mais j' avoue que je le préfère comme ça...je n' aime pas me battre avec les os dans mon assiette, au risque d' envoyer mes frites sur mon voisin de table!

Ceci dit, j' ai eu cette bataille avec la viande crue, ce qui n' est pas forcément moins sportif mais qui s' est passé dans l' intimité de ma cuisine.

A noter que ça se prépare la veille.

Ma recette:

  • 400g de poulet
  • 400g de lapin
  • 400g de veau
  • 400g de porc
  • 1 bouteille de vin blanc
  • 1 petit verre de genièvre
  • 1 verre de vinaigre
  • 2 gros oignons
  • 1 carotte
  • thym, laurier, baies de genièvre, sel, poivre

Dans une cocotte suffisamment grande, disposer une couche d' oignons émincés.

Mettre ensuite une couche de morceaux de viande en prenant soin de varier les espèces et en les serrant bien.

Remettre une couche d' oignons et la carotte coupée en rondelles. Ajouter sel, poivre et baies de genièvre.

Remettre une couche de viande.

Verser le genièvre, le vinaigre, le vin blanc. Ajouter sel, poivre, baies de genièvre, thym et laurier. Couvrir avec de l' eau.

Fermer la cocotte .

Mettre au four à 200° 15 mn pour l' amener à bonne température, puis à 150° pendant 2 h 30.

Garder au frais jusqu'au lendemain.

J' avais bien pris soin de poser les os sur le dessus, pour la formation d' une gelée, mais malgré ça, hier soir, après le souper, j 'ai vérifié l' aspect de la chose, qui avait passé la soirée sur la terrasse (à 3 ou 4° donc...)

Horreur!....la viande était bien cuite mais baignait dans un bouillon bien liquide!......

J' ai donc ramolli 9 feuilles de gélatine dans de l' eau pendant que je chauffais 2 ou 3 louches du bouillon, puis j' y ai fait fondre la gélatine et tout remis dans la plat en priant pour que la nuit lui porte le conseil de se solidifier un peu!.....

Et ce matin!

potch terrinne

Vous voyez, ça brille!.....c' est la gelée!.....

Donc ce midi, voilà ce qu' on a pu déguster!...

potch assiette 3

Ça se sert comme on peut le voir, avec des frites et de la salade!....


PS: Potchevleisch, ou potjevleische, ça veut dire "petit pot de viande " en flamand.

vendredi 21 janvier 2022

Du chou et du poisson....il parait que c'est bon pour la santé

 Bon, d'accord, ça n'envoie pas du rêve pour mon premier article de l'année et une réapparition ici.

Mais c'est ma bonne résolution pour 2022.....manger plus de chou?....non! mais essayer de noter ici mes recettes à refaire. Par moi ou par d'autres. 

J'ai encore eu la bonne surprise l'autre jour de voir mon blog s'afficher lors d'une recherche de recette sur le net. Je ne me souvenais même plus l'avoir déjà faite. 

Bref, le chou.....je pense toujours au porc ou à la saucisse quand j'en ai un à cuisiner ( Je ne choisis pas le contenu de mon Biocabas) . Mais je me suis souvenu en avoir déjà cuisiné ou dégusté avec du poisson, et bien apprécié.

Résultat:


Ma recette:

  • 1/2 chou blanc
  • 1 très grosse carotte
  • 1 gros poireau
  • 1 gros oignon
  • Un peu d'huile de tournesol
  • 1 c à c de grains de genièvre
  • poivre
  • un peu de sel
  • Un verre de vin blanc
  • 300g de lieu
  • 150g de flétan fumé
  • lait
  • 3 échalotes
  • Vin blanc et un peu de vinaigre de cidre
  • 1 grosse c à c de crème fraîche
Commencer par nettoyer le chou, le couper en gros morceaux et le blanchir 5 minutes dans une casserole d'eau bouillante. Egoutter et réserver.

Eplucher les autres légumes et les couper en morceaux, éplucher et émincer l'oignon.
Faire revenir l'oignon, puis le poireau quelques minutes, ajouter les carottes et les morceaux de chou. 
Verser un bon verre de vin blanc et compléter à mi hauteur avec de l'eau. Saler un peu et poivrer. Mettre les grains de genièvre (je préfère les mettre dans une boule à thé que directement dans les légumes)
Faire mijoter jusqu'à ce que les légumes soient cuits.

Eplucher et émincer les échalotes. Les mettre dans une casserole, les couvrir de vin blanc et ajouter environ 1 c à s de vinaigre. Cuire jusqu'à ce que le liquide réduise aux 3/4. 
Quand le poisson sera cuit, il n'y aura plus qu'à réchauffer, ajouter la crème en fouettant, poivrer et saler un peu.

Pour les poissons, faire chauffer un mélange eau/lait et quand il est prêt à bouillir, y mettre les morceaux de poisson. Ramener à frémissement, couper la plaque et laisser une dizaine de minutes.

Servir tout ça, avec des pommes de terre cuites à la vapeur.

Je dis "un peu de sel " tout au long de la recette car le poisson fumé peut être déjà très salé .

Et pour les légumes, faute de grosse carotte ou gros poireaux....vous adaptez.....

Pour finir, je dois tout vous avouer: je pensais faire cette recette avec du haddock mais je me suis un peu emmêlée dans les noms de poissons quand j'ai fait ma commande.....

Vous me direz avec quoi vous avez fait la recette? 

jeudi 2 décembre 2021

Fusion de recettes pour une gourmandise

 Pas très explicite comme titre, je sais.....

Mais, comme je l'ai souvent écrit ici, il est rare que j'invente vraiment une recette, je ne fais que m'inspirer de celles d'autres beaucoup plus experts que moi.

Ici, c'est l'envie d'une gourmandise sucrée mais pas trop, croustillante mais pas casse dents, bonne forcément.....

Et ça a donné ça:


 L'association d'une pâte de dattes et d'une pâte à tarte aux amandes.....

La première attendait dans un bocal, depuis que j'avais refait les gâteaux aux dattes de Tortore, et cuisiné trop de garniture.

La deuxième vient du livre "La cuisine bio du quotidien" de Marie Chioca : une pâte à tarte originellement salée mais qui me semblait pouvoir être un peu sucrée pour faire un dessert ou un goûter...

La forme vient du fait que j'ai testé l'ensemble dans un moule rond à charnière et donc coupé comme une tarte, mais si vous avez un moule carré, ce sera possible de découper des morceaux de formes plus ressemblantes à des biscuits (ce que je voulais faire au début.....mais on ne fait pas toujours ce qu'on veut....)

La recette de la pâte aux dattes vous en donnera plus que ce que j'avais. J'ai utilisé la valeur d'un pot à confiture standard pour cette recette. Mais, soit vous en mettez plus dans votre gâteau, soit vous gardez le surplus au frigo dans un pot ébouillanté. C'est très bon et ça peut toujours servir: la preuve!

La recette:

  • 450g de dattes dénoyautées 
  • environ 50ml d'eau (plus ou moins selon que vos dattes soient plus ou moins moelleuses)
  • 1 c à c de cacao en poudre
  • 1/2 c à c de cannelle moulue
  • 1/2 c à c de cardamone moulue
  • 1/2 c à c de graines d'anis
  • 2 c à s de graines de sésame grillées (pas mis cette fois car en panne de placard...)
  • 1/2 c à c d'eau de fleur d'oranger
  • 125g de poudre d'amandes (moulue maison, ç'est un peu moins fin et donne plus de croquant)
  • 250g de farine semi complète de blé ou de grand épeautre
  • 80g d'huile d'olive
  • 80g d'eau
  • 1 pincée de sel
  • 2 bonnes c à s de sucre complet 
  • 1/2 sachet de levure chimique
Préparer la pâte:

Mettre dans un saladier la farine, le sucre, le sel et la levure. Mélanger.
Ajouter l'huile et mélanger pour obtenir une structure sablonneuse.
Verser l'eau et mélanger rapidement pour ne pas trop travailler la pâte.

Séparer la pâte en 2. 
Etaler chaque partie entre 2 papiers sulfurisés, en mettre la moitié au fond d'un plat (à charnière pour moi, plus facile à démouler) et réserver l'autre. Garder au frais.

Préparer la garniture:

Dans une casserole, mettre les dattes coupées en morceaux et l'eau.
A feu doux, écraser les dattes avec une cuiller jusqu'à obtenir une pâte.....un peu d'huile de coude est nécessaire...

Hors du feu, ajouter les épices, bien mélanger et laisser refroidir.

Répartir sur le fond de pâte et recouvrir de l'autre moitié. (la pâte est assez friable, il faudra s'aider des mains.....)

Enfourner à 200° pour environ 30 minutes.

Vous laisser refroidir et coupez ça de la forme que vous souhaitez, et c'est délicieux!......

A bientôt!





mardi 16 novembre 2021

Des crackers addictifs et presque zéro déchets

Petite gourmandise sage pour les apéros et les petits creux: le cracker.

Je sais, je n'ai rien inventé, mais ça faisait longtemps que je n'en avais pas fait et j'ai redécouvert cette satisfaction de croquer dans un truc non industriel et à la composition sage en programmant mes courses chez Day by Day.

Ils ont une appli sympa qui permet de faire sa liste de courses et donne des idées de recettes avec leurs produits. 

Seule condition pour acheter chez eux: ne pas penser trouver des trucs pré-emballés mais se munir de ses boites, sachets, bocaux, tout en sachant qu'il y en a à disposition sur place, de même que des sachets en papier.

Mais quand on a pris l'habitude, on achète là de plus en plus de produits, surtout qu'on peut prendre la quantité qu'on veut, même toute petite. Ce qui peut être sympa plutôt que d'avoir par exemple des petites boites d'épices périmées car on les utilise ponctuellement.

Bref, je ne suis pas leur conseiller commercial, ils font ça très bien tout seuls, alors je vous laisse vous faire une idée vous même et vous montre ce que je croque:


Par rapport à leur recette, j'ai un peu changé la garniture, en utilisant un mélange déjà prêt, à ajouter normalement dans une salade, qui contenait des graines de tournesol, des graines de courge, des morceaux de noix et des cranberries. Plus une autre graine que je n'ai su identifier car j'avais acheté ce produit il y a un moment, et ma mémoire n'est plus forcément ce qu'elle était.

J'ai aussi utilisé de la farine d'épeautre semi complète, dont l'indice glycémique est plus bas.

La recette:

  • 200g de mélange de graines pour salade
  • Farine de grand épeautre semi complète: 240g
  • 2 c à c de poudre à lever
  • 1 c à c de fleur de sel
  • 100g d'huile d'olive
  • 120g d'eau froide
Mélanger tous les éléments secs, ajouter l'eau et l'huile et bien remuer pour obtenir une pâte homogène et collante.

L'aplatir au rouleau entre 2 feuilles de papier cuisson, ou des tapis de cuisson en silicone, sur une épaisseur de 1 à 2mm.

Retirer la feuille du dessus et prédécouper des carrés ou des rectangles à la roulette à pizza.

Cuire environ 25 minutes au four préchauffé à 180°. Ils doivent être bien cuits, donc ça peut prendre un peu plus de temps selon votre four.

Les laisser refroidir sur une grille.

Ils gardent quelques jours dans une boite métallique.

J'en ai aussi croqué en accompagnement d'une soupe et c'était un accord parfait!

Si vous n'avez pas de magasin de vrac près de chez vous, vous pouvez bien sur les faire avec vos produits habituels, mais si vous en avez un pas trop loin et n'avez pas encore franchi leur porte, allez y, c'est plutôt une bonne solution pour utiliser moins de plastique....