jeudi 16 janvier 2020

Recette pour rattraper un ratage....

C'est une bonne manière de commencer l'année que de rattraper ses bourdes.

En fait, c'est une histoire qui a commencé il y a déjà plusieurs mois, quand on nous a fait cadeau d'une grosse pastèque, alors que nous n'étions que 2 à la maison, pas très très fan des pastèques...

On a eu beau en manger un peu, simplement comme ça, ou même dans une salade (j'ai oublié la recette, désolée....) il en est resté une bonne partie et je n'aime pas gâcher.

Dans ces cas là, plusieurs possibilités s'offrent à moi....cette fois, c'est une confiture que j'ai tentée....et ratée....trop liquide. Mais je ne me suis pas avouée vaincue et, faute de courage pour la recuire, relaver les pots, les re-remplir etc....j'ai laissé les 3 pots au frigo en attendant des jours meilleurs.

Et faire de la place dans le frigo semble avoir été une motivation pour en utiliser au moins un. D'après une recette trouvée chez La Cocinera Loca, qui proposait un cake bien tentant....

Effectivement.....j'ai obtenu ça:


Quelques adaptations comme d'habitude par rapport à la recette d'origine m'obligent à vous noter ma version....après tout si vous êtes arrivés jusqu'ici vous y avez droit!

Vous y trouverez de la purée de noisettes car j'avais un pot à finir.....une purée d'amandes peut être tout à fait sympathique aussi, ou uniquement 120g de beurre.

Cake à la confiture de pastèque ratée:

  • 300g de confiture trop liquide
  • 125g de farine semi complète (tamisée c'est mieux)
  • 125g de poudre d'amandes
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 60g de beurre mou
  • 60g de purée de noisettes 
  • 4 oeufs
  • 2 c à s de rhum 
Mélanger dans un saladier le beurre et la purée d'amandes. 

Ajouter progressivement la confiture en mélangeant, puis les oeufs battus et le rhum. Bien mélanger.

Mélanger la farine, le sel et la levure et les incorporer progressivement au mélange précédent.

Beurrer un moule à cake et y verser la préparation.

Mettre au four préchauffé à 200°, chaleur tournante, et au bout de 10mn, faire un trait longitudinal à la surface avec un couteau et baisser le four à 150°.

Cuire encore environ 40 minutes. La lame d'un couteau ou une brochette en métal (je préfère, le trou est moins gros...) doit en ressortir sèche.

Laisser refroidir une dizaine de minutes dans le moule avant de démouler sur une grille.


Et voilà un gâteau réussi!

La confiture de pastèque était assez fadasse neutre en goût, le rhum a arrangé ça....

Pour une autre confiture, il doit y avoir d'autres associations sympathiques. Je vous laisse essayer et me tenir au courant....

Il y a un moment sur le blog, j'avais testé un autre gâteau à la confiture, pas liquide du tout mais à la date largement un peu dépassée.

6 commentaires:

Michelle D. a dit…

un joli cake pour réparer les erreurs, les plus belles recettes sont souvent nées d'erreurs, ce cake est bien doré avec une croûte croustillante, je pense qu'il était delicieux. bonne soirée

Anonyme a dit…

Coucou, super technique pour écouler une confiture!! Je retiens car ça m'arrive aussi régulièrement d'en avoir une trop liquide! bisous!

irisa a dit…

C'est seulement quand mes enfants sont en vacances à la maison que j'achète des pastèques, c'est si désaltérant. Quant à les transformer en confitures je ne m'y risquerai pas , comme avec le melon , c'est toujours trop liquide, mais le sort que tu as réservé à la tienne est bien judicieux

guy59600 a dit…

joli cake et une belle façon de recyclage
excellent week-end et meilleurs vœux

Gut a dit…

Lorsque mes confitures sont trop liquide même en continuant de la cuire alors je mets un peu d'agar agar dedans. Mais bon l'utilisation que tu as faite est plus que sympathique ! ce devait être bien bon ! bravo ! bisous

Une Petite Faim a dit…

coucou comme quoi, une petite catastrophe, peux faire une merveille à l'arrivé, j'en mangerai bien une part, bisous