mercredi 16 avril 2014

Les mal aimées.....ce sont les mal aimées.....

C'est à la radio qu'ils l'ont dit.....ça doit être vrai.....

Elles sont en danger en France!.....

Il parait qu'elles sont boudées car on a eu un hiver doux qui ne donne pas envie de les manger....pourtant, on peut les préparer en salade si on a trop chaud!.....

On peut aussi les mettre en décoration!....





Bon....là j'exagère un peu quand même.....

Mais j'espère vous donner envie à nouveau de les déguster....crues ou cuites....

Si vous ne les avez jamais goutées que bouillies....ça ne m'étonne pas trop que vous les boudiez....elles sont assez insipides comme ça.....

Mais si je vous montre ça par exemple?





Ce n'est pas un dessert....c'est une tarte tatin aux endives et au chèvre....

Caramélisées.....elles sont bien sympathiques ces petites endives.....et avec une pâte à la ricotta faite selon les bons conseils de Carole, d'Alter Gusto, elles sont un vrai délice.....


Tarte tatin aux endives et chèvre frais:


  • 1 pâte à la ricotta, ou une pâte feuilletée, étalée aux dimensions du moule.
  • 1 kg d'endives
  • huile d'olive
  • un peu de cassonade
  • 200g de chèvre frais
  • sel, poivre
Laver rapidement les endives en les passant juste sous l'eau. Les essuyer et retirer les feuilles un peu abimées si il y en a ( c'est mieux si il n'y en a pas....mais on fait parfois avec ce qu'on trouve...) et creuser un petit cône à leur base pour retirer leur amertume éventuelle. Les couper en 2 ou 4 dans le sens de la longueur.

Mettre un peu d'huile d'olive dans un plat allant aussi au four, la faire chauffer et y déposer les endives. Cuire à feu assez vif, avec un peu de cassonade, pour les colorer partout en les retournant avec une pince.
Baisser ensuite le feu et les laisser s'attendrir en les cuisant assez longtemps.....si possible ne pas couvrir, pour qu'elles rendent le plus d'eau possible, sauf tout à fait en fin de cuisson.
Saler et poivrer.

Couper le fromage en morceaux et les répartir à la surface.

Recouvrir de la pâte, rentrer un peu les bords et cuire au four 200° environ 30 minutes.

Retourner sur un plat et démouler.




Et vous accompagnez ça d'une petite salade....d'endives....assaisonnées d'une vinaigrette bien relevée de moutarde....ou un peu sucrée au miel et balsamique blanc....

Mais j'ai honte....malgré les kilos de salade d'endives que je fais, je n'en ai pas de présentable à vous montrer....

Si vous voulez tout savoir sur la naissance de l'endive, je vous conseille d'aller sur le blog de la Ruche qui dit Oui, où un billet nous raconte sa vie....et donne quelques recettes de chefs.

Si vous en trouvez, préférez les endives de pleine terre, elles sont plus gouteuses et rendent moins d'eau.

Et si dans la recette je parle de retirer les feuilles abimées, essayez d'en trouver qui sont encore toutes jolies, ça voudra dire qu'elles n'ont pas été cueillies depuis trop longtemps....et vous pourrez les garder quelques jours si vous ne les cuisinez pas tout de suite.

Si vous voulez d'autres idées pour les accommoder, vous avez d'autres tatins sur ce blog....ou un gratin façon welsh, à la bière.....un gratin avec des champignons et des St jacques, ou une tarte avec des betteraves et du gorgonzola.....et bien d'autres si vous allez fouiller dans la colonne de droite dans l'index des recettes.

Et j'espère que la culture de cette perle de ma région (et des voisines, il ne faut vexer personne...) va continuer à vivre car ce serait vraiment triste qu'elle disparaisse.....

12 commentaires:

bluespoon a dit…

Moi ça me plait beaucoup, j'adore les endives!!

Ciorane la pauvresse a dit…

Heureusement que l'endive a encore des défenseurs comme toi qui en parle avec saveur ! Tu as raison, l'endive, c'est bon, très bon, surtout cuisinée avec goût comme dans cette tarte toute belle. Euh, j'émets juste un doute sur l'endive en déco car la lumière rendrait ses feuilles toutes vertes et amères, beurk.
PS, il faut aussi répéter aux gens qu'il n'y a pas de saison pour l'endive vu qu'elle n'existe pas dans la nature. D'ailleurs, c'est plus écolo de la manger à partir de maintenant puisqu'en hiver, il faut plus chauffer pour sa pousse. Que vive l'endive !

Mely a dit…

Je ne suis pas très fan des endives, mais en tatin j'avoue que je suis tentée !
Bises.

gridelle a dit…

ET bien moi j'adore ça les endives! sur mon caillou j'en mange peu car évidemment, importées, elles sont très chères! mais ta recette ma plait beaucoup

BON APPETIT ! a dit…

J´adore les endives... juste braisées c´est un régal... j´en achète un paquet de 4 et je me mange tout en une fois toute seule... on en trouve maintenant en Espagne à un prix raisonnable... il y a 30 ans jeune mariée j´en avais achetées à prix d´or et je les avais crâmées... lol... maintenant j´ai fait quelques progrès en cuisine heureusement...

Dr. CaSo a dit…

J'adooooooooooore les endives (cuites et crues). Je devrais me faire des endives au jambon, tiens, ou cette tarte aux endives et jambon grillé... tu m'inspires, chère Babeth, et tu me redonnes presqu'envie de recommencer à faire la cuisine, même pour une simple salade d'endive, noix, et bleu...

lydie a dit…

Ca me plait beaucoup !!! J'adore !!
Bonne soirée

Ici a dit…

Oh! Ce que c'est appétissant!

taka a dit…

j'ai aussi entendu à la radio .Alors moi,les endives bouillies,je n'aimais pas .Mais incorporées dans beaucoup de préparations ,c'est excellent,j'adore .En plus,cela se marie avec le fromage

Nadji K. a dit…

Je serai bien passer manger chez toi ce midi et je n'aurai pas bouder ta tatin.
A bientôt

cuisinetcigares a dit…

C'est vrai qu'elles n'ont pas bonne réputation (un peu comme le choux de Burxelles ...) mais préparées ainsi que peut-on encore leur reprocher ? D'être goûteuses ... HI hi !
Bises et Joyeuses Fêtes de Pâques
Sandy

Nuage de Lait a dit…

Les endives.... si tu savais.. j'ai mis longtemps à les apprécier même en gratin enroulées de jambon, je ne man geais que le jambon et la béchamel ;-)
aujourd'hui je les mange à toutes les sauces comme quoi, le goût évolue en grandissant
bonne soirée
bisous
jojo