jeudi 25 octobre 2018

Bricolage de fin de saison....

Bricolage, oui parce que cette recette est, comme souvent une improvisation pour servir un repas équilibré, mais néanmoins goûteux, qui m'a dépannée un jour où comme souvent je manquais cruellement d'idées.....

De saison, parce que par chez nous l'été s'est prolongé jusque maintenant et on trouve encore des petites tomates cerises locales tout à fait respectables.....j'en ai même cueilli une dizaine dans le jardin ces derniers jours (oui, nous sommes de gros producteurs...)

Et ce qui ne gâte rien, j'ai pu accommoder ainsi un reste de pâtes...




Ces pâtes ne sont pas n'importe lesquelles ceci dit, elles viennent de la ferme des mions, à Hazebrouck, qui produit des farines et des pâtes bio, vendues en circuit court, comme La Ruche qui dit oui ou le Court Circuit.

Pâtes aux filets de maquereaux

  • Un reste de pâtes cuites
  • 1 boite de filets de maquereaux, au naturel ici mais fumés ou autre selon votre goût
  • quelques anchois à l'huile d'olive
  • 1 oignon
  • 2 gousses d'ail 
  • olives noires
  • câpres
  • tomates cerises
  • un peu d'huile d'olive
  • un peu de basilic
  • un peu de piment 
Eplucher et émincer l'oignon et commencer à le faire fondre dans un peu d'huile d'olive.

Ajouter l'ail épluché et émincé et les filets d'anchois, les écraser un peu puis ajouter les 3/4 de vos tomates, et cuire quelques minutes. Il faut que l'oignon soit cuit. Si les tomates en rendent pas assez de jus, mouiller avec un peu d'eau.

Ajouter alors les filets de maquereaux, les olives, et les mélanger au reste, tout en chauffant toujours, puis les pâtes. Chauffer tout ça en mélangeant doucement. Ajouter un peu de piment si vous le souhaitez (je mets une pointe de couteau d'un condiment très pimenté qui vient de la Réunion)

Terminer avec les dernières tomates cerises, crues, coupées en 2.

Au moment de servir, ciselez un peu de basilic par dessus.


Voilà voilà.....

Comme je l'ai beaucoup un peu oubliée ces derniers mois, je vais envoyer cette recette à Ciorane, la cuisine de quat'sous pour sa rubrique La cuisine des restes, qu'elle publie le 20 de chaque mois.....bon, elle l'aura pour novembre....


mardi 16 octobre 2018

Les choses les plus simples sont parfois les meilleures...

En ce moment, on entend et on lit beaucoup de choses sur notre alimentation. 

Parfois, il y a un peu de sensationnalisme dans les annonces mais au fond, ce ne serait peut être pas mal de mettre des choses un peu plus "naturelles" dans nos assiettes.....

Pour les quelques rares personnes qui me liraient depuis les débuts du blog, vous verrez que j'ai du quand même évoluer un peu dans ce sens.....mais ce n'est pas une raison pour se prendre trop la tête quand même....

Alors je vous propose une, ou même deux.(...ou plus, vous verrez ) recettes sans prise de tête, bricolées chacune un dimanche matin, à la fois simples, avec des produits de saison.


Celle ci est aux poires, mais le dimanche précédent elle était aux pommes....


Vous verrez que la recette contient un ingrédient industriel.....mais ne soyons quand même pas totalitaires en refusant certains bons produits....

La recette:

  • 250g de spéculoos
  • 100g de beurre
  • 3 belles pommes ou 4 belles poires
  • un peu de sucre en poudre (de coco pour moi)
Mixer les biscuits et les mélanger au beurre fondu pour faire une pâte.

Bien tasser celle ci dans le fond d'un moule à tarte et le mettre au froid.

Pendant qu'il refroidit, éplucher les fruits et les couper en tranches pas trop fines.

Répartir celles ci sur la pâte, saupoudrer d'un peu de sucre et cuire au four préchauffé à 190°, chaleur tournante pendant environ 25 minutes. (adapter selon votre four et surveiller)

Laisser refroidir dans le moule sur une grille.

Déguster à température ambiante 



Pour tout vous avouer, celle aux poires était assez indémoulable et ressemblait plus à un crumble dans l'assiette.

En fait, j'avais mis 75g de beurre au lieu des 100g de celle aux pommes, pour essayer d'alléger.....à vous de voir quelle est votre préférence mais les 2 solutions sont bonnes, seule la présentation peut laisser à désirer.....ce qui peut être gênant si on attend de vous le dessert plus que parfait....ce qui n'est pas le cas depuis longtemps à la maison...

Cette tarte peut se faire je pense avec toutes sortes de fruits pas trop juteux, c'est donc une mine d'idées pour vous dépanner toute l'année.

Vous pouvez aussi adapter le type de biscuits, et pourquoi pas utiliser des biscuits maison....

Les pommes et les poires étant bien de notre saison, je propose à nouveau cette recette à Cuisinons de saison.




mardi 9 octobre 2018

La malédiction a encore frappé...

Quelle malédiction?

Celle de la charnière non étanche....J'en avais déjà parlé il y a un peu plus d'un mois quand j'avais fait un sympathique cheesecake et que l'alarme anti incendie s'était mise en route....

J'avoue que ça s'était bien terminé, mais je ne pense pas avoir fait à nouveau de cheesecake depuis. Et même si le four a beaucoup servi, il n'a plus vraiment eu à subir de tels assauts.

Et puis samedi, j'ai eu envie de retenter l'aventure....



Je vais tout de suite mettre fin au suspense: il n'a pas débordé.....mais même si j'avais pris soin d'emballer le fond du moule dans un papier alu, de la matière grasse sournoise a réussi à s'échapper et le dessous de plat sur lequel j'ai posé le gâteau à la sortie du four s'est retrouvé nettement plus grassouillet qu'avant....

Alors je vous donne ma recette, mais si vous trouvez un système plus pratique que moi, dîtes le!

Comme ce gâteau me semble de saison, puisqu'aux poire et aux pommes, je vais le proposer à Cuisinons de saison, que Gut a remanié et qui est encore plus agréable à consulter quand on cherche à cuisiner les fruits et légumes de saison.



Cheesecake aux pommes, poires et caramel beurre salé

  • 250g de spéculoos
  • 75g de beurre
  • 150g de fromage frais à tartiner (genre Philadelphia ou St Moret)
  • 250g de ricotta
  • 150g de yaourt grec
  • 200g de mascarpone
  • 3 oeufs
  • 1 c à s de fécule de maïs
  • 4 petites pommes
  • 2 grosses poires
  • 200g de crème de caramel au beurre salé
  • 1 peu de beurre
La veille, ou quelques heures avant de cuisiner, mettre la ricotta et le yaourt dans une passoire recouverte d'un linge léger au dessus d'un bol et les laisser d'égoutter.

Eplucher les fruits, les couper en lamelles assez grosses et les faire revenir à la poêle dans un petit peu de beurre. En fin de cuisson, ajouter 2 c à s de caramel et mélanger. Réserver.

Mixer les spéculoos, mélanger au beurre fondu et tasser la pâte obtenue dans le fond d'un moule à charnière. Réserver au froid.

Dans un saladier, mélanger à la spatule le fromage, la ricotta, le yaourt et le mascarpone avec la fécule.
Ajouter les oeufs un à la fois, en les amalgamant bien à la spatule et terminer avec le reste du caramel, en en gardant un petit peu pour la déco.

Verser au dessus des spéculoos et répartir le reste de caramel à la surface, en faisant des stries avec un couteau.

Cuire 1 heure à 150° (chaleur tournante) puis laisser dans le four éteint au moins 1 heure.

Garder au froid quelques heures, idéalement une nuit avant de déguster.


Par précaution j'avais tapissé aussi l'intérieur du moule au papier cuisson, mais ça dépend de votre moule.....

Pour les fuites, vous me direz?

mercredi 3 octobre 2018

Du chocolat!

J'avais promis du sucré!

Voilà un gâteau!




Au chocolat, il faut ce qu'il faut!......

Mais comme je n'ai pas tout à fait abandonné mon idée fixe de légumes, vous allez voir que la recette, empruntée à Dr Chocolatine, et un peu modifiée, comme d'habitude, va vous permettre d'éventuellement les planquer dans le dessert....ou le goûter.

La recette:

  • 200g de farine de grand épeautre T70
  • 200g de courgettes râpées 
  • 100g de chocolat noir
  • 40g de cacao (mon chocolat n'était pas vraiment très noir....un reste de paquet...)
  • 4 oeufs
  • 100g de sirop d'agave
  • 50g de beurre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
Laisser un bon moment les courgettes râpées dans une passoire, en les écrasant pour retirer le plus d'eau possible.

Travailler le beurre en pommade, ajouter le sirop d'agave puis les oeufs un à un, en mélangeant bien à chaque fois.

Mélanger le cacao, le sel, la farine et la levure et incorporer le tout au mélange précédent. Ajouter ensuite les courgettes et encore bien mélanger.

Verser dans un moule beurré (pas trop grand, voir plus bas...) et mettre au four préchauffé à 220° puis baisser tout de suite à 180° et cuire 30 minutes.

Laisser bien refroidir avant de le manger, il est encore meilleur le lendemain.



Mon moule n'était peut être pas le meilleur pour la recette, il en aurait fallu un plus petit. Allez voir chez Dr Chocolatine, son gâteau est beaucoup plus épais....

Et puis, je n'avais sans doute pas assez égoutté les courgettes qui ont relâché de l'eau en cuisant et laissé des bulles dans la pâte.....

Ou alors j'ai été trop vigoureuse dans mon mélange de pâte et ai incorporé de l'air....

Je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé, mais je sais qu'il était quand même bien bon!