mercredi 4 mars 2015

Des produits de mon coin....et il n'y a pas que le Maroilles....

Dans ma région, il y a du fromage.....d'accord, ce n'est pas un scoop!...

D'abord parce que dans chaque région française je pense qu'on en fabrique.....et puis parce que Dany Boon a popularisé le Maroilles depuis un bon moment....

Mais c'est loin d'être le seul du coin!

A l'autre bout de la région, vers la mer, dans le Pas de Calais, il y en a quelques uns qui ont autant de qualité odorante....par exemple le Sablé de Wissant:



Celui ci est fabriqué par la fromagerie de la Ferme du vert.

Je n'ai pas fait le déplacement pour l'acheter, on le trouve à Lille....pour ma part, je l'ai acheté dans la boutique Envies d'ici, que j'ai découverte car c'est là que je vais chercher mes commandes à la Ruche qui dit oui

On y trouve uniquement des produits provenant d'un rayon de 150km autour de Lille, en privilégiant le bio ou la culture raisonnée. Et les marges étant moins élevées que celles des grandes surfaces, vous vous y retrouverez pour le prix....il est même possible de commander sur internet et de se faire livrer...en vélo si c'est sur Lille....

Pour les amateurs, leur choix de bières locales est assez intéressant aussi....

Mais revenons à ma tarte.....elle est au Sablé de Wissant, mais aussi à un produit de la région dont on fait à la maison une grosse consommation en cette saison: l'endive...

La recette:


  • 1 pâte aux petits suisses (2 petits suisses, 60g de beurre, 120g de farine) ou autre....
  • 4 endives
  • 1 oignon
  • 200g de sablé de Wissant
  • huile d’olive
  • 2 oeufs
  • 125g de ricotta
  • sel, 5 baies moulues


Étaler la pâte et la disposer dans le moule, mettre le tout au froid. 

Éplucher l’oignon, l’émincer et le faire revenir avec un peu d’huile d’olive et de sel. Ajouter les endives nettoyées et coupées en 4 et laisser cuire à feu d’abord assez vif puis plus doux, jusqu’à ce que les endives soient un peu colorées, tendres et ne rendent plus de jus.

Battre l’oeuf avec la ricotta, ajouter un peu de sel et de baies moules puis mélanger aux endives.

Verser le tout d sur la pâte. Couper le fromage en morceaux et les répartir sur la tarte.


Cuire environ 35 minutes au four préchauffé à 180°.




L'odeur pendant la cuisson vaut celle du Maroilles....le goût est doux en fait....

Quant à l'odeur dans le frigo qui conserve le fromage.....je vous conseille de le laisser dans une boite bien fermée si vous ne voulez pas parfumer la cuisine à chaque fois que vous ouvrez la porte dudit frigo....

Mais ça vaut bien le plaisir de la dégustation....et puis on n'a qu'à le manger rapidement pour ne pas avoir à l'entreposer trop longtemps...



dimanche 1 mars 2015

Dimanche.....soupe!....

Il y a des habitudes comme ça....bon, je n'en suis pas au point des Le Quesnoy avec leur "c'est jeudi c'est ravioli...."mais c'est vrai que ça devait quand même être pratique de ne pas avoir à se creuser la cervelle pour trouver des idées de menu....

Bon....ceci dit...ça devait être un peu triste quand même...

Bref....ici, le plus souvent le dimanche soir c'est soupe....parce que le midi on a en général déjà bien mangé....et que j'ai toujours des légumes qui restent de mon biocabas du mercredi....

Alors cette soupe, elle peut prendre divers coloris selon les arrivages.....et certaines semaines, elle est particulièrement vive....




Vous aurez reconnu la soupe à la betterave...dont il y a plusieurs variantes sur ce blog....

Celle ci est en principe réservée aux adultes....car son intitulé dans le livre où j'ai pris la recette est "Soupe de betterave au gin".....mais comme pour la semoule de la semaine dernière, il est toujours possible de faire une version non alcoolisée....d'autant qu'en principe, vous verrez que le gin se met après la cuisson et l'alcool n'en a pas vraiment l'occasion de s'évaporer....


La recette:


  • 650g de betterave rouge crue épluchée et coupée en petits morceaux (ou râpée)
  • 1 oignon
  • 2 brins de persil
  • 1 feuille de laurier
  • 2 grands brins d'aneth
  • 1/2 c à c de graines de carvi
  • 3 c à s de riz arborio
  • huile d'olive
  • 1 c à s de jus de citron
  • 1l de bouillon de légumes
  • sel et poivre noir fraichement moulu
  • 2 c à s de gin
  • crème fraîche ou crème aigre (ou crème fraîche rendue aigre avec du jus de citron)
  • aneth ciselé
Préparer un bouquet garni en liant le persil et l'aneth dans la feuille de laurier.

Eplucher l'oignon, l'émincer et le mettre dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive. Le faire revenir avec les graines de carvi et le bouquet garni pendant une dizaine de minutes.

Ajouter le riz, bien mélanger et le faire chauffer 1 ou 2 minutes. Ajouter la betterave et le jus de citron, bien mélanger et verser le bouillon.

Laisser mijoter jusqu'à ce que la betterave soit bien tendre. Si vous la râpez, ce sera plus rapide.

Retirer le bouquet garni et mixer finement.

Ajouter le gin et servir en agrémentant d'un peu de crème et d'aneth ciselé.





Très bon!....Sachez que le gin peut être remplacé par de la vodka d'après mon bouquin....

Très bien d'ailleurs ce bouquin....une vraie mine....je vous le remontre au cas où vous le croiseriez...s'il se fait encore....




Et sur ces bonnes paroles....je m'en vais voir à quoi sera la soupe de ce soir!.....

jeudi 26 février 2015

Un truc qui utilise au moins 2 des 5 sens....et plus si affinité...

Ce titre n'est pas de moi....c'est le thème de la photo de truc de ce mois ci.....choisi par Isaquarel qui a été la première à envoyer sa photo le mois dernier.....

Il y a pas mal de trucs qui utilisent au moins 2 des 5 sens.....un feu d'artifice par exemple....vous le voyez, vous l'entendez....et si vous êtes tout près vous sentez l'odeur de poudre....enfin, pas trop près...restons prudent....

Ou bien une fleur....vous la sentez, vous la voyez et vous pouvez la toucher...

Mais bon....on est dans un blog de cuisine....alors j'ai trouvé ça:





Vous entendez le bruit incomparable de la frite plongée dans l'huile chaude.....puis vous sentez l'odeur tout aussi incomparable de la frite en train de cuire.....vous regardez son joli teint doré....et vous la prenez avec les doigts....avant de la gouter....et de passer à la suivante....

5 sens titillés par une frite!.....ou plusieurs, c'est mieux....

En plus, elle fait appel à un sens de plus....le souvenir....si, si...c'est un sens....

Dans mon enfance, on les faisait à la graisse de boeuf et de cheval.....et je me souviens encore de l'odeur de leur cuisson.....du croustillant....de la chaleur....du gout....aaaah....( là, c'est un soupir nostalgique....)

Dans le même ordre d'idée....un dessert qui pour beaucoup a le même effet....avec une odeur un peu différente....





De la semoule....

Là, elle est aux raisins secs trempés dans le rhum....version adulte quoi......mais je suis certaine que sa dégustation fera appel aux sens et aux souvenirs de pas mal de monde....

Pour la recette, je me suis inspirée d'une vidéo de 750g.com.....

La recette:

  • 1l de lait
  • 100g de semoule de blé fine
  • 5 c à s de sucre semoule
  • 3 grosses poignées de raisins secs
  • rhum
Mettre les raisins dans un bol, arroser généreusement de rhum et les laisser gonfler, en remuant de temps en temps.

Verser le lait dans une casserole. Ajouter le sucre. Chauffer à feu moyen sans remuer et quand le lait commence à frémir, ajouter la semoule et bien mélanger. Cuire environ 7 minutes après la reprise du frémissement, en remuant constamment.

En fin de cuisson, ajouter les raisins secs...plus ou moins égouttés...

Répartir dans des pots ou des verres.




Alors....vos sens et votre mémoire se mettent au travail?....

Maintenant, à vous de jouer....




Pour les règles du jeu....c'est ici que ça se passe.....

lundi 23 février 2015

Petites douceurs pour Culinoversions....

Chaque mois, l'équipe de Culino Versions nous propose un thème de recettes....il ne reste plus qu'à chercher quelque chose de gourmand à fabriquer....puis de partager avec les autres participants....

Ce mois ci, c'est Carole qui est la marraine du jeu et qui nous a trouvé une idée des plus sympathiques...




Poire et chocolat.....c'est une association qui fonctionne à tout coup....c'est de saison....bref, c'est un très bon programme...

Mais ensuite, reste à trouver l'idée....

C'est en replongeant dans ce que j'avais déjà fait que je suis tombée sur cette recette aux poires....et au caramel beurre salé....c'était déjà un début...

D'autant plus que j'étais cruellement en manque de ce type de dessert....




Le cheese cake!....comme Mr D n'en est définitivement pas fan, je n'en fais plus que rarement....et uniquement en versions mini pour ne pas lui créer d'overdose....

Mini cheese cakes aux poires et au chocolat:


  • 150g de sablés au chocolat
  • 50g de beurre
  • 150g de Philadelphia
  • 100g de fromage blanc
  • 2 c à s de sucre en poudre
  • 1 oeuf
  • 2 belles poires
  • 20g de beurre
  • 2 c à s de sucre vanillé maison
  • 100g de chocolat noir
  • 100g de crème entière



Écraser les biscuits au chocolat, faire fondre le beurre et bien mélanger le tout.

Répartir la pâte obtenue dans le fond de 8 caissettes à muffins, idéalement déposées dans une plaque à muffins. Réserver au froid.

Éplucher les poires, les couper en cubes et les mettre dans une poêle avec le beurre et le sucre vanillé. Cuire en remuant de temps en temps, jusqu’à ce que ça commence à caraméliser. Réserver.

Battre le Philadelphia avec le fromage blanc jusqu’à obtenir un mélange onctueux. Ajouter le sucre et l’oeuf battu, bien battre le tout.

Répartir les morceaux de poire dans les caissettes, puis la crème aux oeufs. 

Cuire 40 minutes au four préchauffé à 160°, puis laisser une heure dans le four éteint. Laisser ensuite refroidir hors du four.

Casser le chocolat noir en petits morceaux dans un bol. Chauffer la crème et quand elle arrive à frémissement, la verser sur le chocolat. Mélanger progressivement jusqu’à ce que tout le chocolat soit fondu et qu’on obtienne une ganache lisse.


Mettre de la ganache sur chaque cheese cake et conserver le tout au moins 4 heures au froid avant dégustation.




Si vous voulez tout savoir....il n' y a que 7 gâteaux sur cette photo car la trace de doigt dans la ganache ne s'avère vraiment pas très photogénique....

Et si vous voulez encore plus tout savoir....Mr D et Fils N°2 en ont mangé un chacun.....et moi tous les autres....pas tous en même temps, hein!.....juste histoire de vous dire que ça garde 2 jours au froid....

Bon, là je pense ne plus être en manque....pour le moment.....

Et si vous voulez d'autres idées avec de la poire et du chocolat, il suffira de vous rendre début mars sur le site de Culino Versions.

vendredi 20 février 2015

Un dessert un peu chti un peu belge..... et vite fait....

Allez.....je vais vous faire une fleur pour votre week end.....une idée de dessert vite fait et bon....et en plus, il est gouteux....aux saveurs de ma région....et du pays voisin, la Belgique....




Des spéculoos....achetés lors d'un de mes séjours là bas, ce sont des Vermeiren, je les trouve encore plus gouteux et croquants que ceux de la marque qu'on trouve le plus souvent....en plus, ceux là étaient à la farine complète....(je me suis trompée en les achetant, mais n'ai pas été déçue....)

La crème que vous voyez là m'a été fortement inspirée par une "payse", Ciorane.....sa version était parfumée à la chicorée en plus....la mienne est agrémentée de pommes. Si, si, on en trouve par chez nous....et celles là étaient garanties locales, trouvées dans mon Biocabas.

J'ai un peu modifié la recette de crème, car elle me semblait un peu trop épaisse au premier essai....la qualité différente des biscuits n'y étant peut être pas étrangère.....et ajouté un peu de sucre car je ne suis pas aussi raisonnable que Ciorane.

Crème aux spéculoos (sans oeufs) aux pommes caramélisées:


  • 50cl de lait demi écrémé
  • 20cl de crème liquide
  • 120g de spéculoos plus quelques uns 
  • 20g de fécule de maïs
  • 1 c à s de sucre vanillé maison
  • 2 pommes
  • 20g de beurre
  • 1 à 2 c à s de sucre en poudre
  • cannelle
Diluer la fécule de maïs dans une partie du lait.

Faire chauffer le reste du lait lait avec le sucre. Ajouter les 120g de spéculoos coupés en gros morceaux et remuer jusqu'à ce que les biscuits soient dissous.

Quand le mélange bout, ajouter la fécule diluée et cuire 2 à 3 minutes.

Ajouter la crème. Fouetter quelques instants et répartir dans 4 ou 6 verres.

Eplucher les pommes et les couper en dès. Faire revenir ceux ci avec le beurre et le sucre, jusqu'à un début de caramélisation. Verser sur la crème.

Filmer et laisser refroidir. 

Avant de servir, casser quelques spéculoos et répartir les miettes sur les verres.




Elles ont été préparées la veille, le croquant du dessus étant mis au dernier moment....

La crème peut être encore plus fluide, en mettant encore moins, voire pas du tout de fécule....essayez avec vos spéculoos habituels , vous verrez bien vite si ça épaissit ou pas....dans le cas contraire, il est toujours possible d'ajouter de la fécule diluée et de redonner quelques petits bouillons....

A propos de spéculoos, j'ai vu au supermarché des pots de miettes....moi je veux bien....je ne sais plus combien ça coûte exactement, mais il me semble me souvenir que c'est le double de celui des biscuits entiers....on peut être un peu pressé, je veux bien....mais admettez quand même que c'est vite fait de transformer des biscuits en miettes....parfois on ne le fait même pas exprès.....et avec un rouleau à pâtisserie, si on a les mains un peu fatiguées comme les miennes, ça défoule de taper!....

Enfin, vous faites comme vous le sentez....vive la liberté!


mercredi 18 février 2015

De la couleur en hiver....à voir et à manger...

On est encore en hiver, mais dans le jardin, il y a une fleur qui fait de la résistance.....

Je sais bien que notre hiver lillois n'est pas vraiment très rigoureux, mais quand même....




Malgré le tout petit peu de neige qui l'a poudrée il y a une paire de semaines, elle est toujours vaillante...

C'est quand même bon pour le moral de voir ça depuis sa fenêtre de cuisine.....pendant qu'on prépare une bonne soupe, pour réchauffer les papilles humaines de la maison....une soupe aussi bien colorée.




C'est une recette empruntée à Cuisine et Cigares, un peu modifiée....sa composition riche en gingembre lui donne beaucoup de caractère.....elle réchauffe bien.....

La recette:


  • 1 grosse betterave crue
  • 2 carottes
  • 1 gros panais
  • 1/3 de courge butternut
  • 1gros oignon
  • 3 gousses d'ail
  • 50g de gingembre frais
  • un peu d'huile d'olive
  • 1 boite de 200g de lait de coco non sucré
  • 75 cl de bouillon de légumes
  • 1 feuille de laurier
  • 1 yaourt grec
  • 1 citron vert
  • coriandre ciselé (surgelé)
Eplucher les légumes et les couper en morceaux.

Eplucher le gingembre, l'ail et l'oignon et les émincer. Faire revenir l'oignon dans une grande casserole avec un peu d'huile d'olive. Quand ils sont translucides, ajouter l'ail et le gingembre et faire revenir une minute.

Ajouter les légumes, faire cuire quelques minutes en remuant, puis ajouter le lait de coco, le bouillon et la feuille de laurier. Laisser mijoter à couvert jusqu'à ce que les légumes soient cuits.

Pendant ce temps, ajouter au yaourt le jus et le zeste du citron vert, ainsi que la coriandre. Bien mélanger et garder au froid.

Mixer le potage au mixer plongeant et servir bien chaud avec un peu de yaourt parfumé.




Il est préférable de ne pas faire comme moi et de retirer la feuille de laurier avant de mixer....j'étais un peu trop pressée ce soir là...

La recette initiale prévoyait de mixer le yaourt avec les herbes....les minuscules morceaux de laurier qui subsistaient dans la soupe étaient chez moi un peu mélangés avec la coriandre....et ne posaient pas de problème à la dégustation....

En tous cas, je vous conseille cette recette!....à réserver aux amateurs de gingembre....qui lui donne une force parfumée bien agréable.....

dimanche 15 février 2015

Yummy Day Birthday!.....

Il a déjà 4 ans!.....

Qui?....le magazine Yummy, qu'une joyeuse équipe de blogueurs nous concocte et met à notre disposition gratuitement....y'a qu'à cliquer et on le télécharge....

Et pour cet anniversaire, une fiesta virtuelle est prévue aujourd'hui....chacun peut apporter un petit truc à grignoter....

Moi, dans ces cas là, j'ai souvent le réflexe muffin....alors je vous propose de partager ça:




Pour une fiesta, c'est pratique à emporter....ça se mange assez facilement....même si ceux ci ont une certaine tendance à tacher les doigts.....

Ce sont des muffins au Philadelphia et myrtilles. Leur recette est fortement inspirée d'un joli blog américain, Dine and Dish, trouvé au hasard de mes balades sur la toile....

La recette est traduite par mes soins, et un peu adaptée....ce n'est pas drôle de faire tout pareil.....

Muffins au Philadelphia et myrtilles:

  • 85g de Philadelphia
  • 260g de farine
  • 60g de sucre en poudre
  • 60g de sucre roux vanillé maison (conservé avec des gousses de vanille)
  • 1,5 c à c de levure
  • 0,5 c à c de bicarbonate
  • 1/4 c à c de sel
  • 2 oeufs
  • 3 c à s de beurre fondu
  • 120ml de lait battu
  • 1 tasse de myrtilles encore gelées
  • un peu de sucre vanillé


Mélanger les éléments secs dans un saladier.

Assouplir le Philadelphia avec un fouet. Ajouter les oeufs 1 par 1 en mélangeant bien. Ajouter le lait battu et le beurre fondu et mélanger rapidement.

Mettre les éléments liquides dans les secs et mélanger rapidement.

Mettre un peu de pâte dans le fond des moules, puis quelques myrtilles encore gelées, remettre un peu de pâte par dessus puis quelques myrtilles et saupoudrer d'un peu de sucre vanillé.


Cuire environ 25 minutes à 180°.





Ils sont meilleurs dégustés le jour même, mais se laissent encore manger le lendemain.....si il y avait tellement de bonnes choses à la fiesta que vous en êtes repartis avec quelques restes....





Je suis curieuse d'aller voir ce qui est prévu au buffet virtuel de Yummy aujourd'hui....puis de découvrir début mars le prochain numéro....

En attendant, vous prendrez bien encore un petit muffin?...




Si vous aussi voulez y participer, vous avez encore toute la journée....sinon, dès demain, toutes les photos seront sur un tableau Pinterest.