samedi 31 janvier 2015

Du croustillant....c'est pas mal non plus.....

Le mou....ça va un moment....on a vite envie de croustillant.....et si celui ci a un coeur fondant....c'est parfait.....




Un croustillant aux poires et à la vanille....

J'en avais déjà fait une version il y a 2 ans, en l'intitulant pastilla.....mais il semblerait que cette appellation soit réservée au vrai plat marocain.....alors croustillant...c'est pas mal.....ou tourte croustillante....comme vous voulez....

La recette:


  • 6 feuilles de filo
  • 4 poires
  • 4 c à s d’amandes en poudre
  • 3 c à s de cassonade
  • les graines de 2 gousses de vanille
  • 25g de beurre
  • jus d’1/2 citron
  • sucre glace
  • 1 oeuf
  • 75g (1/2 barquette) de Philadelphia 


Éplucher les poires et les couper en dès, les arroser du jus de citron, d’1 c à s d’amandes en poudre, des graines de vanille et de 2 c à s de cassonade et réserver.

Faire fondre le beurre. 

Tapisser le fond d’un moule( de 20cm de diamètre, à bords assez hauts et si possible à fond amovible) de papier cuisson. 

Badigeonner une feuille de filo de beurre fondu et la mettre dans le moule en laissant dépasser le surplus. Saupoudrer d’un peu de sucre glace. Faire de même avec les 5 autres feuilles, en les croisant à chaque fois qu’on les pose dans le moule. 

Saupoudrer le fond d’un peu d’amandes en poudre, puis des poires.

Battre l'œuf avec 1 c à s de cassonade, mélanger avec le Philadelphia. Verser sur les fruits et saupoudrer à nouveau de poudre d’amandes.

Refermer la pastilla en rabattant les feuilles de filo, en les beurrant au pinceau et en saupoudrant d'un peu de sucre glace à chaque fois. Cuire environ 35 minutes à 180°.


Manger tiède.




Un petit conseil.....utiliser un moule type moule à manqué, à bords assez hauts, et à fond amovible...sinon le démoulage risque d'être un peu difficile....ou alors tapissez le fond de papier cuisson.

C'est le genre de gâteau qui est meilleur le jour même....sinon la notion de croustillant risque un peu de se perdre....mais le goût reste sympathique.

Une petite vue sur son coeur fondant?




La version précedente était au gingembre, en l'honneur de la St Valentin....c'était assez sympathique aussi....

mercredi 28 janvier 2015

On peut être tendre et costaud.....

Donc.....quelquefois on a besoin de manger des choses pas trop dures pendant quelques temps.....et même si on aime bien le pain, on hésite à croquer dans un morceau de baguette croustillante....

De toute façon, je ne sais pas faire des baguettes croustillantes....par contre, je sais faire du pain de mie tendre......

Mais un pain un peu plus fort en goût.....ça ne me déplait pas....alors j'adapte....




Et encore une fois, les bons conseils d'Edda  m'ont été très utiles: 

Elle explique que c'est le gluten qui permet de donner une pâte élastique et moelleuse.....et qu'on peut associer de la farine de gluten à une autre.....

Pain de mie aux 5 céréales:


  • 300g de farine T55 ou T65
  • 200g de farine de 5 céréales complètes
  • 30g de farine de gluten ( en magasins bio)
  • 300ml de lait battu + un peu d'eau
  • 60ml d'huile d'olive
  • 20g de sucre en poudre
  • 1 c à s de levure de boulangerie sèche
  • 1 c à c de sel
  • 1/4 c à c de vinaigre blanc ou de jus de citron
Dans le bol du robot, mélanger les farines, la levure, le sucre et le sel.

Verser au centre le lait battu, l'huile et le vinaigre et commencer à pétrir à petite vitesse avec le crochet.
Rajouter un peu d'eau si nécessaire, la pâte doit être bien souple.

Continuer à pétrir un peu plus vite, pendant une dizaine de minutes. La pâte doit bien se détacher des bords.

Ramasser la pâte en boule, couvrir le bol d'un film et d'un torchon et laisser doubler de volume.

Dégazer, plier la pâte sur elle même plusieurs fois et la rouler en cylindre. La mettre dans un moule à cake, couvrir d'un torchon et laisser encore lever environ 1 heure.

Cuire environ 30 minutes dans un four préchauffé à 190° et contenant un récipient d'eau.




D'accord....il parait toujours assez pâle....mais je vous assure qu'il est beaucoup plus riche en goût qu'un pain de mie classique....et tout aussi tendre...

Pour tout vous dire, depuis celui ci, j'ai aussi testé de mettre plus de farine 5 céréales (300g avec 200g de T65) et ça donne un pain de même consistance mais un peu plus goûteux encore...

Je sais que certains sont intolérants au gluten, et j'en suis désolée pour eux, mais j'ai la chance de ne pas l'être....alors j'en profite avec grand plaisir...

lundi 26 janvier 2015

Suites d'extraction......ou apéro sympa?.....

Dans le dernier billet, je mentionnais mon dentiste, qui a souvent fort à faire avec ma mâchoire quelque peu abimée par un abus de sucreries ancien......

La semaine dernière encore, il a décidé de me priver d'une de mes molaires....enfin, de ce qu'il en restait....

Pour aider à la cicatrisation dans ces cas là, il est recommandé de manger mou et pas trop chaud....de toute façon, pendant 1 jour ou 2 on n'a pas vraiment envie d'autre chose.....mais ce n'est pas une raison pour ne pas se nourrir agréablement, et l'époque moderne a inventé 2 choses bien sympathiques: le smoothie et le blender.....

Et si vous avez en plus envie d'un truc vert, je peux vous proposer ça:




D'accord....c'est un peu épais et ça ressemble plus à une crème qu'à un smoothie.....mais si vous ajoutez un peu plus de yaourt, ça sera parfait.....

Smoothie (ou crème) avocat, pomme et orange:

  • 1 avocat bien mur
  • 1 pomme
  • jus d'1 orange
  • 1 yaourt nature ( ou plus selon l'épaisseur souhaitée...)
Eplucher la pomme et l'avocat, les couper en morceaux, les mettre dans le blender avec le jus d'orange et le yaourt et mixer.

C'est bon, nourrissant et plein de vitamines.....sans se fatiguer les mandibules....

Maintenant, la convalescence, ça ne dure qu'un temps.....et il revient un moment où on reçoit une amie et qu'on a envie de changer un peu pour l'apéro.....

Alors on bricole ça:





La même recette de base, version épaisse, avec 100g de crevettes grises qui ont un peu mariné dans du jus de citron, et un peu de piment d'espelette....

Avec des gressins au sésame pour faire trempette si on veut.....

Même si vos dents sont solides, je vous recommande ces petits mélanges.....ça se laisse manger facilement....

vendredi 23 janvier 2015

Régressons.....régressons.....

Parfois, ça fait du bien de régresser un peu...un peu.....et pour des choses agréables....

Si on a besoin d'une tierce personne pour effectuer les gestes de la vie courante.....comme on dit gentiment....ce n'est pas vraiment à souhaiter....

Par contre, si c'est pour retrouver le goût de quelque chose qu'on a bien aimé dans le passé mais qu'on ne pense plus à acheter....c'est plutôt sympathique.....

J'ai été une assez grosse consommatrice de bonbons et barres de toutes sortes.....mon dentiste est bien au courant..... du coup, quand le thème de Culinoversions a été annoncé pour le mois de janvier....ça m'a plutôt plu....





Restait à décider lesquels choisir.....et je suis allée faire l'inventaire du rayon confiserie du supermarché....pour tomber en arrêt devant un truc que j'avais découvert en Angleterre dans les années 60, en même temps que les Mars.....





Des barres chocolatées Kit Kat......qui se sont retrouvées tout simplement entourées d'une pâte à gâteau....pour un dessert ou un goûter crousti-moelleux.....

La recette de base est celle que j'ai empruntée depuis longtemps à Carole, d'Alter Gusto, toute simple et vite faite:

Petits gâteaux crousti-moelleux au Kit Kat:


  • 1 oeuf (55g)
  • 110g de farine
  • 110g de lait battu (ou lait)
  • 55g de sucre vanillé maison (sucre en poudre de canne conservé avec des gousses)
  • 55g de beurre fondu
  • 1 c à c de levure chimique
  • 6 barres de Kit Kat
  • 6 mini moules à cake
Battre l'oeuf avec le lait battu et le beurre fondu dans un bol.

Dans un autre bol mélanger la farine, la levure et le sucre.

Ajouter les éléments liquides aux éléments secs et mélanger rapidement.

Répartir la pâte dans 6 petits moules (beurrés si nécessaire) et ajouter en surface un barre de Kit Kat sur chacun.

Cuire environ 25 minutes au four préchauffé à 180°.




Il restera 2 barres.....que vous pourrez croquer en récompense de votre peine.....après la vaisselle....

Vous vous souvenez des pubs pour Kit Kat?.....elles ont toujours eu un petit côté déjanté qui me plait....et ne sont sans doute pas pour rien dans mon choix régressif.....




Et les plus anciennes sont peut être les meilleures.....

En tous cas.....peut être mon goût a t-il un peu évolué.....je vous avoue tout....la version gâteau nous a bien plu car le croquant de la gaufrette associé au fondant du gâteau ont fait merveille....par contre, juste croquée....elle ne m'a plus semblé aussi bonne que dans mes souvenirs.....

Allez un dernier coup d'oeil.....




Et bientôt, sur Culinoversions, vous pourrez découvrir plein de recettes pour régresser à votre tour.....

mardi 20 janvier 2015

Pâtes....intemporelles....

A force de fréquenter les blogs, les sites et les magazines de cuisine, je suis forcément contaminée par les modes culinaires.....on a beau se dire que ça va passer....que c'est juste un truc qui sera oublié dans quelques semaines....à force de voir un plat, souvent représenté de façon très sympathique, on finit par succomber à la tentation....

Et si en plus ça économise la vaisselle......




Bon....là c'est dans l'assiette....mais c'est pour vous montrer que tout y est: les pâtes, les légumes, le poisson et le fromage.....

Et tout ça a cuit dans une seule marmite.....enfin, sauf le fromage.....




Vous aurez reconnu le "One pan pasta"....à la mode en 2014.....peut être déjà has been en 2015.....

Mais en cuisinant, ma mémoire a travaillé.....et ce plat m'en a rappelé un autre, que j'avais publié ici en 2009, et qui était en fait un classique que faisait souvent Maman, selon une recette de Michel Oliver, qu'elle avait vue à la télé ou dans un journal.....dans les années 70 ......

C'était au four....cette fois, c'est sur la plaque que ça se fait....

One pan pasta au thon et tomates:

  • 300g de pâtes ( de préférence assez grosses, avec un trou pour la sauce.....)
  • 1 boite de thon au naturel
  • 1 oignon
  • 1 ou 2 gousses d'ail
  • 1 boite (400g) de chair de tomates au naturel
  • 1/2 bocal de tomates cerises confites
  • basilic (frais ou surgelé)
  • huile d'olive
  • sel, poivre
  • environ 50cl d'eau
  • parmesan
Eplucher et émincer l'oignon et l'ail et les faire revenir dans une marmite ou un grande casserole avec un peu d'huile d'olive.

Ajouter la pulpe de tomates, le basilic, sel et poivre et laisser un peu cuire.

Ajouter le thon égoutté et coupé grossièrement, bien mélanger.

Ajouter les pâtes, les tomates confites et l'eau. Bien mélanger et laisser cuire le temps habituel des pâtes une fois que l'ébullition est atteinte.

Pendant ce temps, râper du parmesan.

Servir bien chaud, avec un peu de parmesan.




Pratique et bon!.....

Un autre souvenir, plus récent, m'est revenu pendant la cuisson.....c'est fou comme ça fait marcher la mémoire la cuisine.....

Fils N°3 m'a expliqué il y a quelques temps qu'il cuisait parfois ses pâtes et ses saucisses de Strasbourg en même temps....les jeunes, ça sait joindre l'utile à l'agréable.....depuis toujours.....

samedi 17 janvier 2015

Chocolat et amandes.....un mariage presque parfait.....

L'accord entre les ingrédients, c'est quand même important pour la réussite d'un plat....

Le pain et le beurre par exemple.....si, si c'est un plat parfois.....ou le poisson et le citron, la fraise et la crème.....

L'anchois et le chocolat.....j'ai des doutes....mais il faudrait essayer.....vous me raconterez....

Par contre, là où je n'ai pas de doute, c'est pour le chocolat et l'amande.....




Ce gâteau là, c'est chez Dorian que je l'ai trouvé. Il disait qu'il était à mourir de plaisir!....allez résister à cette promesse!....
Il venait d'un livre de Trish Deseine qui porte justement ce joli titre....

Gateau au chocolat, amandes et huile d'olive:

  • 150g de chocolat noir
  • 6cl d'huile d'olive
  • 3 oeufs
  • 90g de sucre en poudre
  • 125g d'amandes en poudre
  • amandes effilées 
Mettre le chocolat cassé en morceaux dans un saladier et le faire fondre doucement au micro ondes. Ajouter l'huile d'olive et bien mélanger.

Casser les oeufs dans un autre plat, ajouter le sucre et fouetter jusqu'à ce que le mélange double de volume. Ajouter la poudre d'amandes et mélanger délicatement. Ajouter ensuite le chocolat et mélanger, toujours délicatement.

Verser dans un moule beurré et fariné, parsemer d'amandes effilées et cuire 25 minutes au four préchauffé à 180°.




La recette d'origine comporte le zeste d'1/4 d'orange, ajouté au chocolat fondu.....mais il y a une association que MrD n'apprécie pas trop....orange et chocolat....donc.....je n'ai pas voulu lui gâcher le plaisir.....

Dorian ajoute du sucre glace et du cacao à la surface du gâteau avant de le servir.....j'ai un peu oublié...




Les amateurs de chocolat devraient apprécier en tous cas.....ceux d'amandes aussi.....et ceux qui aiment les deux passeront un très bon moment à le déguster.....

mardi 13 janvier 2015

British week end.....

Ce week-end, MrD et moi avions décidé depuis un moment d'aller le passer de l'autre côté du Channel.....




Mon comité d'entreprise, qui avait retenu l'hôtel avait très bien fait les choses.....si jamais on avait oublié où on était, la vue depuis la chambre nous l'aurait tout de suite rappelé.....




La première église que nous avons visitée nous a gardés dans la triste actualité, mais quelque part, ça faisait chaud au coeur......

C'est ensuite un pub, repéré dans le Guide du routard, qui nous a tout à fait replongés dans l'ambiance locale.....




The Elephant and Castle, charmant petit endroit.....où nous nous sommes copieusement hydratés... J'adore la facilité avec laquelle on obtient une bonne carafe d'eau en Angleterre.....ou un simple verre mais frais, agrémenté de citron......ça change de la minuscule bouteille tiédasse qu'on a souvent par chez nous.....

Bon, on n'a pas bu que de l'eau.....et j'ai craqué pour un plat roboratif......




Impressionnant, non?....des saucisses goûteuses avec une délicieuse purée, une sauce bien épaisse et des beignets d'oignon.....j'avoue avoir calé......

Après, nous avions décidé de faire un petit coucou à Kate, William et George.....




Ils devaient être absents, car on nous a plutôt suggéré de visiter le musée de Kensington Palace.....

Très intéressant.....la grande et la petite histoire y sont mêlées.....




Voilà par exemple les menus de la reine en 1736.....et les amateurs de haute couture peuvent, dans d'autres salles, admirer les robes portées par Elisabeth, Margaret ou Diana.....

La cafétéria du musée propose un bien bon thé et des pâtisseries fort sympathiques.....

Pour le programme du lendemain, c'est chez Hélène que j'avais trouvé des idées de visites.....




D'abord une balade au marché aux fleurs de Columbia road. La rue est pleine de vendeurs de fleurs et de plantes....forcément....mais il y a aussi tout autour plein de boutiques rigolotes, jolies ou surprenantes et des stands de street-food variés pour les amateurs.....tout ça dans une ambiance musicale donnée par des petites orchestres par ci par là......

Toutes ces bonnes odeurs de cuisine ne nous ont pas fait craquer ( l'estomac encore bien lesté par le petit déjeuner de l'hôtel...) et nos jambes nous ont conduites un peu plus loin vers un magnifique endroit.....




Le Geffrye museum, un ancien hospice pour les pauvres, transformé depuis le début du 20ème siècle en musée (gratuit....) avec le but, pour les enfants au départ, puis pour tout le monde, de montrer comment l'intérieur des classes moyennes britannique a évolué dans le temps.....un jardin complète la visite, mais il est malheureusement fermé en hiver....il faudra revenir.....

Par contre le restaurant était ouvert.....




Et nous avons pu refaire le plein avec des produits locaux....si, si....ils essaient d'utiliser au maximum dans leur cuisine des denrées de la région ou au moins du pays.....dans un cadre très agréable.....

Le retour vers le métro par le chemin des écoliers nous a permis de découvrir comment décorer les murs.....




Pour les amateurs de street-art.....c'est là bas qu'il faut aller faire un tour.....

Voilà....quelques aperçus d'un petit week-end anglais....si proche de chez nous et en même temps si dépaysant.....

J'ai acheté là bas le dernier numéro de la revue Delicious, mais n'ai pas encore eu le temps de tester l'une de leurs recettes.....au fait, on y trouve les explications pour le cassoulet et la fondue ce mois ci.....



Par contre, je peux vous proposer un pudding, selon le principe du "bread and butter pudding" mais encore plus gourmand quand il est fait avec de la brioche.....ou plutôt un pain brioché au caramel de pommes......

La recette:


  • Un reste de pain brioché
  • 2 oeufs
  • 50cl de lait
  • 3 c à s de sucre en poudre
  • Un peu de beurre pour le plat
Couper la brioche en tranches et les déposer dans un plat beurré. 

Battre les oeufs avec le sucre en poudre, ajouter le lait et bien mélanger puis verser le tout dans le plat.

Préchauffer le four à 150° pendant que le pain s'imprègne du mélange puis cuire environ 45 minutes.




Vous dégustez ça encore tiède.....

En regardant un peu en arrière....je me rends compte que je manque un peu d'imagination: j'avais présenté le même genre de dessert pour illustrer le billet de notre précédent voyage à Londres....

Mais c'est parce que c'est bon......