vendredi 26 août 2016

Pour goûter sans allumer le four trop longtemps

Ce n'est un secret pour personne: il fait chaud.

On ne va quand même pas se plaindre, mais c'est vrai qu'avant d'allumer le four, en ce moment, on peut hésiter un peu. Mais ce n'est pas une raison pour se priver d'un bon goûter.

Il y a la solution des douceurs sans cuisson, style cheese cake, ou une tartine de confiture.....mais on peut quand même avoir envie d'un gâteau.

Alors une seule solution, le préparer le matin quand les températures sont encore supportables, et choisir une recette qui va vite à faire et à cuire.

Celle ci a été faite en juin, quand on se demandait si on aurait vraiment un été, mais comme j'ai encore vu de la rhubarbe au marché, vous pourrez la faire sans problème.




En fait, avec un moule un peu large et plat, le gâteau cuira plus vite! si, si, je vous assure....

Gâteau rapide à la rhubarbe:


  • 2 beaux bâtons de rhubarbe
  • 20g de beurre 
  • 1grosse c a s de sucre roux à la vanille
  • 1 oeuf
  • 100g de farine
  • 50g de fécule de maïs
  • 1c a c de levure chimique
  • 50g de sucre en poudre
  • 110g de lait
  • 45g d’huile d’olive


Couper la rhubarbe en morceaux et la mettre dans une poêle avec le beurre et le sucre vanillé. Cuire à feu assez vif jusqu'à début de caramélisation. Laisser refroidir.

Pendant ce temps mélanger la farine, la fécule de maïs, le sucre et la levure dans un plat.

Dans un autre plat, battre l’oeuf avec le lait et l’huile. 

Mélanger rapidement les éléments liquides aux éléments secs, sans chercher à homogénéiser.

Mettre la rhubarbe dans le fond d’un moule à manqué(24cm le mien) et recouvrir de la pâte.

Cuire 25 minutes à 180°.

Attendre un peu avant de démouler et le laisser refroidir sur une grille.


Le gâteau reste assez plat mais cuit vite et reste bien moelleux. Pour un gâteau dans un moule plus petit, il sera sans doute plus épais mais cuira un peu plus.




Et, cerise sur le gâteau, enfin façon de parler car il n'y a plus guère de cerises sur les étals dans le coin, vous pouvez adapter cette recette à d'autres fruits.

Comme vous l'aurez préparé le matin, il aura tout à fait le temps de refroidir sur sa grille. Si comme moi, vous avez la chance d'avoir une cave qui reste assez fraîche, vous pourrez aller vérifier plusieurs fois si il va bien, et ainsi vous ramener vous même à une température supportable.

mardi 23 août 2016

Pour s'adapter aux sautes d'humeur du temps

Aujourd'hui, pas de doute, on est bien en été. Mais il y a eu des périodes assez récentes où on aurait pu en douter sérieusement.

Du coup, on essaye de s'adapter un peu pour les repas. Il y a des jours où on a plus envie de salade et d'autres où une petite soupe serait la bienvenue.

Quand j'ai vu cette recette chez Mamina, j'étais dans le sud, il faisait bien chaud et je me suis promis de la tester à mon retour. 

C'est un velouté froid aux courgettes jaunes, safran et ricotta. 



La recette:

  • 2 courgettes jaunes
  • 1 oignon
  • 125g de ricotta
  • 1/2 citron confit au sel
  • 1 c à s d'huile d'olive
  • quelques pistils de safran
  • 50cl de bouillon de légumes
  • sel, poivre
Mettre le safran dans le bouillon froid pour le réhydrater.

Eplucher et ciseler l'oignon. Laver la courgette, ne pas l'éplucher et la couper en morceaux. Couper le citron confit en brunoise.

Faire revenir l'oignon et la courgette dans l'huile d'olive pendant quelques minutes, puis ajouter le bouillon et le citron.

Porter à ébullition puis laisser mijoter une dizaine de minutes.

Ajouter la ricotta, mixer, saler et poivrer à votre goût et laisser refroidir. Mettre ensuite au froid jusqu'au moment de servir.




Très goûteux, très frais!

J'avais malheureusement décidé de le servir un soir de pluie, où la température extérieure évoquait franchement l'automne. Pour ma part, ça ne m'a pas gênée, mais MrD a dit qu'il l'aurait mieux apprécié chaud.

Pas de problème, il en restait et le lendemain le reste de velouté est passé à la casserole.

Et c'est vrai que c'était très sympathique aussi.

Alors à vous de voir, selon vos goûts et la météo.

samedi 20 août 2016

Et avant ça?....une petite salade?

Depuis quelques billets, ce sont les fruits qui sont à l'honneur. Mais même si l'été est le moment d'en faire une cure, on peut aussi profiter d'autres aliments.

Une petite salade, c'est frais aussi....même si celle là est à base de pâtes. Ce n'est pas toujours chaud les pâtes, ça peut se manger froid. 

En plus, pendant les vacances, on n'a pas toujours envie de se casser la tête en cuisine, et les pâtes sont bien pratiques pour préparer un repas simple. Comme vous êtes comme moi un peu généreux sur les quantités, il va vous en rester pour le lendemain, sans même devoir chauffer quoi que ce soit.



Comme vous pouvez le voir, ce sont des spaghettis que nous avions mangés la veille, mais vous pourrez utiliser tout autre type de pâtes.

Salade de pâtes aux crevettes aux parfums asiatiques:


  • 1 bol de pâtes cuites
  • crevettes
  • 2 tomates
  • 1 petite courgette
  • 1/2 oignon nouveau, verdure comprise
  • 1 morceau de gingembre
  • 1 citron vert
  • 1 citron jaune
  • 1 c à s huile d’olive
  • 1/2 c à s sauce soja
  • 1/2 c à s vinaigre balsamique
  • poivre du moulin
Laver les tomates et la courgette. Couper la première en morceaux et faire des lanières de courgette avec un couteau économe.

Emincer le petit oignon. Eplucher le gingembre et le râper.

Mélanger les jus des citrons, l'huile, la sauce soja et le vinaigre balsamique. Gouter et rectifier si vous le jugez nécessaire. 

Mélanger les pâtes avec les légumes et les crevettes. Verser la sauce, poivrer et mélanger juste avant de servir.




Je pense qu'avec un peu de coriandre fraîche au dernier moment, ça serait sympathique, mais mon supermarché des vacances en manquait.

Pour les quantités, je n'ai rien précisé car je n'ai pas vraiment fait attention. Vous verrez selon la quantité de pâtes que vous avez.....peut être faudra t-il un peu moins de jus de citron que ce que j'indique, ma version était très citronnée mais le semblera sans doute trop à certains.

Vous me raconterez....

Et j'envoie cette recette à Ciorane de La cuisine de Quat sous pour sa rubrique de la cuisine des restes. J'imagine que ce ne sera pas la 1ère salade de pâtes mais plus on a d'idées mieux ça vaut quand on ne sait pas trop quoi faire de ses nouilles en trop.



mardi 16 août 2016

Vous avez suivi mes conseils?

Dans le dernier billet, je vous avais conseillé de cuire un peu plus de crumble que vous n'en aviez vraiment besoin. Parce que ça peut toujours servir.....

Au cas où vous n'auriez pas suivi ces conseils, je vais quand même vous rattraper le coup. En fait, ce n'est pas mon idée, mais c'est celle de Carole d'Alter Gusto.



Vous faites votre pâte à crumble, et vous la cuisez à la poêle! Même pas besoin d'allumer le four!

Vous pourrez même le conserver quelques jours, comme des biscuits, dans une boite hermétique ou un bocal, et un simple yaourt vous fera un dessert beaucoup plus sophistiqué!

Maintenant, admettons que vous voulez présenter quelque chose d'un peu moins basique à votre famille ou vos invités, vous pouvez bricoler quelque chose de ce genre:




Là, c'était un reste de cheesecake sans cuisson au fromage blanc (j'avais préparé un peu trop de garniture et l'avais gardée au froid) avec des fruits épluchés et marinés 1 heure dans le jus de citron vert et sirop d'agave, un peu de coulis de fruit rouges et, au moment de servir, un petit peu de crumble du bocal.

Maintenant, vous pouvez faire ça avec du yaourt si vous préférez....ou de la glace si vous êtes plus gourmand....

On dit merci qui?    

Babeth, ok, mais surtout Carole!

vendredi 12 août 2016

Et cuits, vous préférez peut être?

C'est vrai ça, je vous ai assommés avec les fruits frais dans le dernier billet, mais si vous préférez les cuire, je serai bien la dernière à vous le reprocher!

Parce que ça m'arrive souvent aussi.

Et quand je cherche une idée de dessert pas trop prise de tête, c'est souvent ce qui me vient à l'esprit....




Un crumble.

Vous n'avez qu'à regarder l'index des recettes du blog, vous verrez que j'ai tendance à en faire à tout et n'importe quoi....

Cette fois, ce sont encore les abricots et les pêches qui ont terminé dans le plat puis dans nos estomacs.

Malgré la quantité de crumbles que j'ai déjà fabriqués, celui ci a une nouveauté. C'est grâce au blog d'Hélène, de Cannes. Dans son dernier article, il y a un cobbler aux prunes qui m'a donné ce truc. Si vous ne connaissez pas ce dessert, allez vite le voir. C'est un cousin du crumble et Hélène y met de la fécule de maïs. Après enquête, c'est ainsi que font beaucoup de cuisiniers quand leurs fruits sont très juteux, et ça donne un côté crémeux bien agréable aux fruits.

La recette:


  • 100g de beurre
  • 100g de poudre d’amandes
  • 70g de sucre roux
  • 100g de farine
  • 100g de sablés bretons
  • 4 gros abricots
  • 4 pêches bien mures
  • 1 c à s de fécule de maïs
  • 2 c à s de sucre roux
Dans un saladier, mettre la farine, le sucre roux et la sucre d'amandes. Ajouter le beurre froid coupé en morceaux et mélanger du bout des doigts pour obtenir un mélange sableux.

Ecraser les biscuits et les mélanger au contenu du saladier. Mettre au froid.

Eplucher les fruits et les couper en morceaux. Mettre ceux ci dans un plat à four, saupoudrer le sucre et la fécule de maïs et mélanger.

Recouvrir du crumble et cuire au four à 180° pendant 30 à 35 minutes.


En principe dans le crumble, il n'y a pas de biscuits, mais j'aime bien en ajouter. D'abord ça en fait plus, et ensuite ça donne un petit goût différent qu'on peut adapter selon les fruits, comme des spéculoos avec des pommes.

Et si il vous en reste, même si vous avez été généreux sur votre plat, il suffit de l'étaler sur une plaque recouverte de papier cuisson et de mettre celle ci au four en même temps que votre gâteau. La cuisson sera beaucoup moins longue sans les fruits, surveillez bien.

Et un de ces jours, je vous reparlerai de crumble.....il ne faut pas tout montrer en une fois!