jeudi 2 mai 2013

Dessert improvisé, avec un peu de maths, et plat qui ne plait pas à tout le monde….


Deux oranges un peu ramollies dans le bac à légumes du frigo?….

Pas d’idée pour le dessert?….

Une envie de petits gâteaux?…..



Au soleil en plus!…..pour un gouter, ça devrait être sympa aussi…

La recette est inspirée des conseils toujours très judicieux de Carole, d'Alter gusto qui avait expliqué une méthode inratable de calculer les quantités pour des muffins.

On part du poids d’un oeuf et on utilise toujours le même ratio:
Poids de l’oeuf (sans la coquille…) = P
Farine = Px2
Liquide = Px2
Sucre = P
Matière grasse = P
Je l’ai déjà testée et ça a toujours marché!….cette fois, c’est le jus d’orange qui a fourni le liquide….

Moelleux à l’orange:
  • 1 œuf ( 56g le mien)
  • 56g de sucre
  • 56g d’huile d’olive
  • 112g de farine
  • 1 c à c de levure chimique
  • 112g de jus d’orange ( 2 oranges pressées chez moi)
  • Le zeste d’une orange
Battre l’œuf avec le jus d’orange et l’huile. Ajouter le zeste finement râpé d’une orange.
Mélanger dans un bol la farine, la levure et le sucre.

Ajouter ce mélange sec au mélange liquide, sans chercher à faire quelque chose de très homogène.

Verser dans 6 petits moules siliconés et cuire 25 minutes à 180°.
Démouler une fois refroidis.

moelleux à l'orange


Imaginez ça avec une belle cuillerée de glace à la vanille…et vous avez un petit dessert très sympathique…

J’ai pensé, mais un peu trop tard, que les arroser au sortir du four avec un sirop aromatisé au Grand Marnier ou au jus d’orange devrait apporter un petit plus….si vous essayez, tenez moi au courant….

Avant ça, on a mangé quelque chose qui a fait beaucoup parler ces derniers mois…..




Un steak…..de cheval…..

C’est vrai quoi…..à force de savoir qu’il y en a dans plein de plats cuisinés du commerce et avec le souvenir d’en avoir mangé beaucoup quand j’étais petite, j’ai eu envie d’en cuisiner à nouveau!….

Acheter du bœuf et me faire refiler autre chose, je n’apprécie pas trop, mais acheter une viande en sachant ce qu’elle est, OK!….

Et quand la boucherie Deschildre, nous en a proposé par l’intermédiaire de La Ruche qui dit oui, j’en ai commandé un peu.

Avec des frites et une bonne salade….ça nous a fait un déjeuner parfait!
Verdict: très bon….un peu ferme…c’était de la macreuse, peut être y a t-il des morceaux un peu plus tendres….

Et un saucisson de cheval attend aussi dans mon  frigo de rappeler à mes papilles le gout d’enfance de la rondelle offerte par le boucher!…



9 commentaires:

marina a dit…

Pour moi aussi c'est une viande que j'ai beaucoup mangé étant enfant...Il y avait beaucoup de chevalines à cette époque (lointaine) et le rosbif de cheval c'était notre plat du dimanche..Quand mes enfants étaient petits, j'en achetais aussi...Et puis l'envie est partie en prenant de l'âge...
si je me souviens bien, l'araignée et la poire dans le cheval c'était des morceaux extrêmement goûteux et tendres...

BON APPETIT ! a dit…

La joue de cheval est aussi excellente et bon marché. Elle fait d´excellents mijotés (foi d´une fille qui a failli être femme de Boucher chevalin). Ah la rondelle de saucisson enfant c´était la fête... je n´en mange plus car je ne mange plus de viande du tout d´ailleurs, excepté jambon serrano et lardons à dose homéopathique... sinon merci pour le truc des muffins... ils ont l´air bien goûteux ceux que tu nous présentes.

Carole a dit…

J'aime bien quand tu fais des expériences avec mes recettes, ça me donne de nouvelles idées ! ;)

Moi aussi j'ai régulièrement mangé de la viande de cheval quand j'étais pitchounette. Il y avait beaucoup plus de boucherie chevaline à l'époque. je crois avoir entendu qu'il n'en reste plus que 2 à Marseille...

Colibri Blogs a dit…

Trop appétissants, tes muffins ! Quant à la viande de canasson comme disait mon père, dans la famille il y avait le camp pour, et le camp contre. Adultes, mOn frère et moi on faisait des concours de steaks tartares ! Mais je n'en ai plus mangé depuis au moins 20 ans car, comme on l'a remarqué, il y avait de moins en moins de boucherie chevaline, puis j'ai oublié...

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

génial pour cuisiner avec les enfants cette formule magique ! A tester !

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

euh, je crois que je me suis trompée d'endroit, je parlais du gâteau ;-)

Val a dit…

Je ne connaissais pas cette technique pour les muffins, c'est génial! Bisous

Ciorane la pauvresse a dit…

Ah, la saucisson de cheval ! J'en ai mangé durant toute mon enfance. Bon, la viande rouge, ce n'est pas mon truc et je te laisse donc ton steak, qu'il soit de cheval ou de boeuf d'ailleurs. Je crois avoir lu que le Nord est une des régions où on mange le plus de cheval, je connais au moins 2 boucheries chevalines sur Lille et encore, je n'ai pas cherché après.
Quant à tes muffins, leur forme est tout indiquée pour fêter le retour des beaux jours !

taka a dit…

ca fait des années que je n'en trouve plus cheval,la boucherie chevaline a fermé comme bien d'autres .Perso,j'aimais pas beaucoup mais JUnior et mon mari aimaient bien .Bon,pour une fois,tu me réconcilies avec les maths ,ta formule à gateaux est simple et sympa