mercredi 6 mars 2013

Cuit ou cru?….

 

C’est mercredi, jour des légumes pour moi….et pour la première fois depuis longtemps pas de bonnet ni de gants pour partir à vélo chercher le biocabas….

Et dedans il y avait ça…..du pourpier…une plante dont j’ignorais jusqu’à l’existence il y a quelques mois….c’est encore la variété d’hiver…c’est plein de bons nutriments, il parait que c’est un des éléments du régime crétois qui protège des maladies cardio vasculaires….

On peut le manger cru, en salade, c’est assez doux…..et ça apporte plein de vitamines….

 

Je ne me lasse pas de montrer des photos de verdure…ça fait du bien au moral….

Mais le pourpier, on peut aussi le cuire…..

Et avec quelques éléments du placard et du congélateur, se bricoler une petit plat rapide…

Riz poêlé aux crevettes, oignon rouge et pourpier:

  • 200g de riz à poêler
  • 1 ou 2 oignons rouges
  • 2 belles poignées de pourpier (feuilles avec les tiges)
  • 1 gousse d’ail
  • 1 barquette de crevettes surgelées (Picard)
  • sel, 5 baies moulues
  • 1 peu d’huile d’olive

Eplucher et émincer les oignons et l’ail et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive.

Ajouter le pourpier et cuire brièvement, ajouter les crevettes encore gelées, puis le riz. Bien mélanger et verser un volume d’eau égal à celui du riz.

Cuire quelques minutes, l’eau doit être absorbée. Saler et poivrer….

 

A la place du riz à poêler, on peut bien sur mettre un reste de riz déjà cuit….mais je trouve que le riz à poêler est bien pratique quand on n’a pas de restes, vite cuit et bon…..

10 commentaires:

Nuage de Lait a dit…

jamais goûté le pourpier version chaude. A tester donc
bises
jojo

Colibri Blogs a dit…

Ah, la Claytone de Cuba, une de mes "sauvages" préférées ! Mais jamais eu la patience de la cueillir en quantité suffisante pour la cuire, je ne la connais que crue, en salade. Bon, la semaine prochaine, je m'arme de patience et j'essaie ta recette sur place (en Bretagne, c'est là que j'en trouve).

Au gré du marché a dit…

Le pourpier frais a de très jolies feuilles qui donnent beaucoup de gueule à une assiette.
Cuit, il a aussi un beau visuel comme le démontre ton délicieux sauté.
Bises,
Lou

Ciorane la pauvresse a dit…

Oh oui, il nous faut de la verdure ! Et celle-ci m'a l'air particulièrement tentante, originale et sans nul doute bien parfumée. En plus, tu as l'art de faire vite-fait des petits plats plein de goûts différents. Elle n'est pas triste, ta table !

A GOOD COOKING DAY a dit…

Ca a l'air succulent ! Je ne connais pas du tout le pourpier ... il faudrait vraiment que je me mette au biocabas !
Ton plat me rappelle vaguement de par l'aspect le taboulé libanais, j'adore quand plein de verdure se retrouve dans un plat chaud avec des féculents :)

edith a dit…

Même de nom je ne connaissais pas!
Cela ressemble un peu au cresson.
Et son goût? Peut on aussi en faire du potage?

taka a dit…

Alors là,j'avoue,je n'en ai jamais mangé .ET cette semaine,suis allee acheter toutes les graines du potager,j'ai vu pourpier,mais me suis pas arrete dessus .Ca ressemble epinard a la cuisson .BOn week end Dame Babeth de LIlle

sab a dit…

jamais goute le pourpier mais en tous cas ta recette me donne envie d'y gouter

stef de fla a dit…

Moi je ne connais pas du tout. Mais si j'en trouve désormais je saurais quoi en faire.

irisa a dit…

Le pourpier pousse comme une mauvaise herbe l'été, dans mon "jardin" les feuilles sont cependant plus petites et épaisses comme celle sd'une plante grasse
ça ne me dit rien de les manger crues , j'essaierai le moment venu d'en faire une poêlée . En ce moment c'est le nombril de Vénus qui pousse autre plante sauvage comestible