lundi 21 janvier 2013

Une blanquette de la part de Mme Maigret…..

 

“Madame Maigret, qui écossait des petits pois dans une ombre chaude où le bleu de son tablier et le vert des cosses mettaient des taches somptueuses, Mme Maigret, dont les mains n’étaient jamais inactives, fût-ce à deux heures de l’après midi par la plus chaude journée d’un mois d’août accablant, Mme Maigret qui surveillait son mari comme un poupon, s’inquiéta:

- Je parie que tu vas déjà te lever….”

“Il faisait frais dans la maison, où régnait une bonne odeur d’encaustique, de foin coupé, de fruits qui mûrissent et de cuisine mijotée…..”

“La pipe de Maigret”, paru en 1949, recopié sur un exemplaire imprimé en 1968… 

photo (2)

C’est pour fêter les 6 ans du blog Saveur Passion que je vous propose cet extrait….

Elle nous propose de publier un extrait d’un de nos livres préférés….ce n’est peut être pas celui qui m’a le plus emballée, mais la lecture des Maigret est un très vieux et bon souvenir pour moi…..ayant eu la chance d’avoir des parents qui aimaient beaucoup lire, notamment des romans policiers, et qui laissaient ceux ci à ma portée…la pièce où ils étaient rangés était juste à côté de ma chambre et j’ai passé de nombreuses soirées à en dévorer, sous les draps  (pas de couette à cette époque….)

Et puis Mme Maigret me semblait tout à fait à sa place dans un blog de cuisine…..

Je ne sais pas pourquoi, quand j’ai vu ce jeu, j’ai pensé à elle et à une blanquette…..mais en cherchant dans les exemplaires que j’ai maintenant à la maison (pas eu le courage de les donner ceux là…) je n’ai pas trouvé de blanquette…

Mais c’est tout à fait le genre de plat qu’elle devait faire à son commissaire…quand il rentrait après avoir bu sa bière à la brasserie Dauphine et avant de retourner au Quai des Orfèvres….

Celle ci est peut être un peu plus “light” que celle de la fin des années 40…où on ne connaissait pas ce terme, mais où on cuisinait quelquefois léger parce qu’on n’avait rien d’autre… où on utilisait de la vraie crème quand on en avait été privé pendant quelques années de ravitaillement difficile…

Ma version provient du Marie Claire idées hors série de juin 2012:

La recette:

  • 1kg de veau maigre (sauté de veau pour moi..mais je ne sais pas exactement quels morceaux sont concernés…)
  • 2 c à s de farine
  • 2 c à s d’huile d’olive
  • 3 échalotes hachées
  • 1 gros oignon
  • 3 clous de girofle
  • 3 carottes
  • 1 poireau
  • 2 feuilles de laurier
  • 1,5 l de bouillon de légumes (Ariaké pour moi…)
  • 200ml de vin blanc
  • 400g de champignons de Paris
  • 250g de crème allégée
  • 2 c à s de Maïzena
  • sel, poivre

Couper la viande en dès, retirer le gras éventuel.

Eplucher l’oignon et le piquer de clous de girofle. Eplucher les carottes et poireaux et les couper en rondelles.

Dans une marmite à  fond épais,  chauffer l’huile et y faire dorer la viande. Ajouter la farine et bien mélanger, ajouter le vin blanc et remuer en “grattant” le fond de la marmite pour bien récupérer tous les sucs.

Ajouter les échalotes et faire cuire quelques minutes, puis mettre l’oignon, les carottes, les poireaux et le laurier, couvrir de bouillon et laisser frémir environ 1 heure en rajoutant un peu d’eau si nécessaire.

Il faut que la viande soit bien tendre, qu’elle se sépare facilement quand on appuie dessus avec un couteau.

Pendant ce temps, nettoyer les champignons, les couper en morceaux et les faire revenir à la poêle pour qu’ils rendent une grande partie de leur eau.

Prélever un verre de jus de cuisson, y délayer la maïzena, ajouter la crème et fouetter pour obtenir un mélange homogène.

Reverser le tout dans la marmite, ajouter les champignons et cuire encore environ 5 minutes jusqu’à épaississement.

Si ce ne semble pas assez épais, mélanger à nouveau un peu de bouillon à une cuillérée de maïzena et reverser dans la marmite.

Saler et poivrer à votre gout. 

 

En tous cas, me replonger dans ces bouquins un peu poussiéreux, qui perdant quelquefois leurs pages, m’a donné envie d’en relire….

A vous de jouer….le jeu dure jusque fin février…..

12 commentaires:

Tiuscha - Saveur Passion a dit…

Merci babeth, quelle riche idée, cette Madame Maigret aux fourneaux ! et non moins riche idée que ce mijotage léger et gourmand vu les températures récentes...

Kim G. a dit…

Cette blanquette simenonienne a l'air extra:)

boljo a dit…

J'ai dévoré ado, par désoeuvrement, lorsque j'étais "obligée" de partir en vacances avec mes parents, la série des San Antonio, tu viens de me le rappeler. Et aussi, voilà bien longtemps que je n'ai pas fait de blanquette. Tu me donnes envie.

edith a dit…

J'adore et Maigret que mon père m'a fait connaître et lire très jeune, et la blanquette!!!!
Sauf que le veau maintenant est d'une piètre qualité!
A moins que tu puisses me donner une adresse sur Lille!
En tous les cas, merci, cela fait remonter plein de souvenirs...

Babeth De Lille a dit…

Edith:
Je prends maintenant le plus souvent ma viande en circuit court par La ruche qui dit oui... Là je crois que le sauté de veau venait des " viandes du châteauneuf" qui vend aussi sur internet

irisa a dit…

C'est tout à fait ça ! Mon fils a toute la collection des Maigret qu'il a relus dans le métro...
Mais il n'aime pas la blanquette .... moi si !

edith a dit…

Merci Babeth!!!
J'ai trouvé leur point de vente à Lille, si tu ne connais pas c'est
enviesdici.com

Babeth De Lille a dit…

Si si, je connais!...c'est là que se font les distributions de la Ruche qui dit oui....

Anonyme a dit…

Extra !

Bleck

Bonheur du Jour a dit…

Simenon est à mon avis un écrivain majeur. L'extrait que vous proposez le montre bien.
Ah ! faire la cuisine ! préparer une blanquette, ou un pot-au-feu, ou une daube.... Remplir la maison d'un parfum délicieux.... Ceux qui font encore comme ça sont des dinosaures, non ?

Ciorane la pauvresse a dit…

J'ignore comment était la blanquette de mme Maigret mais ta version allégée, en calories mais pas en saveur, me semble plus tentante. Et si cette idée de recette est partie d'un roman policier, j'applaudis des deux mains. Il y a tellement de bonnes choses dans ces bouquins !

taka a dit…

c'ets un de mes repas dominical préféré la blanquette de veau ,qu'est ce que c'est bon