lundi 20 février 2017

Au niveau écologie on n'a pas forcément tout bon.....mais on fait des efforts!

De plus en plus, on essaye de manger local, de ne pas trop gaspiller, de faire moins d'ordures....enfin, vous voyez quoi, on essaye de sauver la planète!

Samedi, j'étais fière de moi: viande et légumes locaux au frigo, achat de café bio et équitable au supermarché...et même signature d'une pétition pour que le magasin évite de vendre des oeufs de poules élevées en batterie....et la SNCF m'avait envoyé un mail pour me dire que je n'avais émis avec eux que 27kg de CO2 alors que la moyenne française est de 598kg.

Et puis paf! la faute: les bananes et les clémentines étaient bien bio mais emballées .

Bon, on aura quand même fait un effort, non?

Alors, pour compenser un peu j'ai essayé de me rattraper pour mon déjeuner de dimanche.


Vu comme ça, ce n'est peut être pas évident....mais tous les ingrédients sont d'origine locale, sauf la moutarde de la sauce....et le sel...

C'est un rôti de porc cuit au bouillon, avec une purée de pommes de terre et des carottes blanches et tout a été acheté par La ruche qui dit oui ou le Biocabas.

La sauce était une interprétation de plusieurs recettes vues sur le net. Le rôti de porc a été cuit selon les bons conseils de Marie Chioca dans son livre "Je mange sain et bio même au boulot". Je vous donne sa recette mais si vous allez jusqu'au bout de l'article, vous aurez ma version écolo.

Rôti de porc cuit dans un bouillon et sauce moutarde:


  • 1 rôti de porc d'un kg environ
  • 3 feuilles de laurier
  • 2 brins de thym
  • 1 oignon piqué d'un clou de girofle
  • 1 carotte
  • 1 branche de céleri
  • 2l d'eau
  • 2 c à s de vinaigre de cidre
  • 30g de gros sel
Pour la sauce:
  • 3 échalotes
  • 1 verre de vin blanc
  • 2 belles c à s de crème fraîche
  • 1 c à s de fécule de maïs
  • sel, poivre
  • 2 belles c à s de moutarde à l'ancienne
La veille, mettre les ingrédients du bouillon et la viande dans une cocotte, porter à ébullition puis laisser cuire 1 heure.
Laisser refroidir dans le bouillon jusqu'au lendemain.

Le jour même, éplucher et émincer les échalotes et les mettre dans une casserole avec le vin blanc. Laisser cuire jusqu'à ce que presque tout le vin soit évaporé.

Ajouter la crème et la moutarde hors du feu, bien mélanger puis ajouter 1 ou 2 louches de bouillon et la fécule (délayée dans un peu de bouillon) et remettre à chauffer en remuant jusqu'à épaississement.

Chauffer le porc dans le bouillon et le servir nappé de la sauce


Vous avez là la version "maison". Pour la version "boulot", Marie Chioca vous donne dans son livre de très bonnes idées pour l'utiliser à la place du jambon. Cette méthode de cuisson rend le porc bien tendre et évite tous les additifs qu'on trouve souvent dans le jambon....

Et cerise sur le gâteau, ce plat a utilisé à la place de ce qui était recommandé dans la recette une poignée de ce que j'ai au congélateur: des épluchures!

Oui, oui.....j'avoue tout je collectionne les épluchures. J'ai vu ça sur facebook et ça m'a semblé une bonne idée. Bien sur, ce n'est faisable qu'avec des légumes bio et bien lavés, mais j'ai conservé pendant plusieurs jours, en garnissant au fur et à mesure un sac de congélation, les épluchures de mes légumes: carottes, poireaux, navets....jusqu'à ce que le sac soit plein. 

En principe, on pouvait mettre aussi les épluchures d'oignons mais ça m'inspirait moins...et c'est un oignon frais qui a garni mon bouillon.

Pour ce qui reste dans le sac, il est prévu de faire un bouillon en cuisant le tout dans une marmite d'eau pendant 30 minutes puis en passant le tout avant de congeler des portions pour d'autres cuisson ultérieures.

Et je vais mettre en route un autre sac.

8 commentaires:

Cécile a dit…

Un article super intéressant! La recette est topissime, les astuces idem! Je ne pense pas à congeler mes épluchures, c'est une très bonne idée. Bonne soirée!

Not Parisienne a dit…

Moi aussi je suis très sensible à l'écologie et la lutte anti gaspi rythme de plus en plus ma façon de manger et de cuisiner! Ta recette est top et je retiens cette idée géniale de congeler les épluchures, bravo à toi!

michelle a dit…

delicieuse cette viande porc avec la sauce moutarde, ton assiette est très appétissante, merci Babeth, bonne soirée

Gut a dit…

Les vacances sont terminées alors je reprends progressivement le chemin de la blogo ! contente de te retrouver !
Si tout le monde faisait le quart de ce que tu as fait n en serait pas là ! je te félicite ! ton plat est particulièreent tentant avec ces bons légumes je me serais régalée ! merci babeth !

Petite Cuillère & Charentaises a dit…

Comme je te comprends... moi aussi je fais beaucoup d'efforts en ce sens mais certaines choses ne pourrons jamais être produites localement (à quand un café limousin ^^) et pour les emballages, je ne désespère pas ! (en magasin bio elles sont souvent en vrac ;-)

Pour ton plat j'y goûterais volontiers ! Surtout avec cette petite sauce et ces carottes rigolotes :-)

Beau w-end,

Gabrielle

Marion a dit…

Je fais aussi de plus en plus attention à acheter des produits, locaux, souvent en vrac et bien sûr de saison! Quelle bonne idée de congeler les épluchure pour en faire un bon bouillon! Je note ton astuce et m'en vais de ce pas la mettre en pratique! Merci!

Babeth De Lille a dit…

J'avais vu cette astuce sur Facebook en fait mais ne suis plus arrivée à retrouver le lien pour le mettre dans l'article. Si quelqu'un l'a je suis preneuse!

Ciorane a dit…

Cuire un rôti de porc dans un bouillon pour le réchauffer ensuite, je n'y aurais pas pensé mais l'idée est géniale pour avoir une viande bien tendre et quand même dégraissée.
Quant à tes épluchures congelées, c'est vraiment l'astuce qui permet de ne rien gâcher de tes bons légumes bio et de les utiliser jusqu'au bout. Il me semble juste que les légumes devaient être blanchis avant congélation afin d'inactiver leurs enzymes mais c'était ce que racontait mon père en rentrant avec des monceaux de choux-fleurs ou de haricots verts venant de maraîchers, des histoires de vieux sans doute...