lundi 9 janvier 2017

Allez, on solde!

Oui, oui mesdames et messieurs, c'est la grande période des soldes qui va commencer!

Alors, chez Babeth's cuisine, on ne va pas lésiner: ce billet va vous apporter pour le même prix une avalanche de recettes.....enfin, une petite avalanche.....

Mais attention! il y a quand même un point commun, pas de fourre tout d'invendus ici.





C'est cette courge un peu rétive à passer à la casserole qui va être le fil rouge.

Une courge qui, avouons le, n'a pas en elle même un goût extraordinaire, mais qui est rigolote par sa texture et peut servir de base à quelques recettes en compagnie d'autres ingrédients un peu plus présents en bouche.

C'est une courge spaghetti. Mais pour découvrir ce qu'elle cache, il faut la cuire et l'ouvrir. Ou le contraire....mais je n'ai jamais eu que des spécimens assez volumineux et la dureté de sa peau m'a dissuadée de chercher à l'ouvrir encore crue. 

Alors, pour la cuire entière: soit elle est plus petite que celle ci ou vous disposez d'une marmite plus grande, et elle cuira à l'eau bouillante entre 30 et 45 minutes selon sa taille. La pointe d'un couteau doit y rentrer facilement.

A la cocotte minute, ce sera encore plus rapide, une dizaine de minutes.

Au four à micro ondes, c'est possible aussi, mais attention: il faut bien percer la courge de plusieurs trous, avec une brochette qui ira jusqu'au coeur, sinon, mettez un casque ou apprêtez vous à un sérieux nettoyage de pulpe de courge dans le four.....

Au four, c'est ma technique préférée, mais si possible en profitant de la cuisson d'un autre plat. 

Si vous cuisez quelque chose à 200°, la courge devra rester environ 50 minutes, si c'est à température plus basse, il y en a pour plus d'une heure. 

Ceci dit, la dernière était en compagnie d'un pulled pork (clic  et une recette!) qui a cuit plusieurs heures à 150°. On n'était donc pas à ça près.

Je l'avais percée aussi à la brochette par précaution, mais je ne sais pas si c'est vraiment indispensable.

Ensuite, il est préférable d'attendre qu'elle refroidisse un peu si vous avez les doigts sensibles comme moi. Sinon, vous la coupez en 2 et, après avoir retiré les quelques pépins du centre, il suffit de gratter avec une fourchette pour obtenir ce qui lui vaut son nom:




Il ne restera plus qu'à l'accommoder.

Par exemple en gratin à la bolognaise (clic et vous avez encore une recette...) ou en gratin au poulet (clic) ou même en hachis parmentier au boudin noir (clic)

Ou alors, comme hier, en accompagnement du porc (clic si vous avez raté la recette plus haut), je les ai fait revenir à la poêle, dans un peu d'huile d'olive, en les saupoudrant à la fin d'épices cajun. C'est une recette que j'ai empruntée à Boljo, allez donc voir chez elle (clic)

Et si il en reste, elle fera merveille dans une soupe, avec quelques autres petits trucs:



Soupe à la courge, carottes, lentilles corail à la crème de coco:


  • 1/4 de courge spaghetti déjà cuite
  • 4 grosse carottes
  • 2 beaux oignons
  • 2 belles poignées de lentilles corail
  • 3 gousses d'ail
  • 1 morceau de gingembre frais 
  • 1 morceau de curcuma frais (ou 1 c à c de poudre)
  • 1 belle pincée de poivre de cayenne
  • 1 c à c de coriandre en poudre
  • 1 c à c de poudre de curry
  • 20cl de crème de coco
  • un peu d'huile de coco (ou autre)
  • bouillon thaï Ariake (si vous avez, sinon, bouillon X et un peu plus d'épices peut être)
  • 1 citron vert
Mettre le sachet de bouillon dans un pichet et verser de l'eau bouillante. Laisser infuser.

Eplucher les carottes et les couper en morceaux.

Eplucher et émincer l'oignon et l'ail et les faire revenir dans un peu d'huile. Faire de même avec le gingembre et le curcuma (mettre des gants, ça tache) et les ajouter dans la marmite, ainsi que les épices.

Laisser chauffer 2 ou 3 minutes en remuant, puis ajouter les carottes, la pulpe de courge et les lentilles. Couvrir de bouillon et ajouter la crème de coco. Mélanger le tout.

Laisser cuire jusqu'à ce que les carottes et les lentilles soient cuites. Mixer. Saler si nécessaire (pas pour moi, le bouillon devait l'être). Ajouter le jus du citron vert.

Servir en ajoutant un peu de coriandre fraîche si vous avez (la mienne n'a pas gelé! chic!)

Voilà, vous avez quand même terminé cet article avec quelques recettes de plus, non? même si il vous a fallu cliquer un peu.....






14 commentaires:

Dr. CaSo a dit…

Je n'ai jamais osé essayer la course spaghetti, peut-être que grâce à toi je vais m'y mettre :)

guy59600 a dit…

je ne connais pas cette courge mais la soupe doit être bien délicieuse avec tous ces ingrédients et idéal par ce temps
très bonne soirée

Ciorane a dit…

Il y a longtemps que je n'ai fait une courge spaghetti mais je me souviens de l'avoir cuite à l'eau une fois épluchée à l'aide d'un grand couteau (en direction de la planche pour éviter de me couper). Cette courge a une texture rigolote même si sa chair est fadasse alors tu as bien eu raison de la relever ainsi avec moult épices.

catherine a dit…

je vais l'essayer au jardin cet été, tu me donnes des envies (bon c'est vrai que il y a un bout de temps que j'ai cette idée); mais ce sont tes recettes et ta façon de la cuire qui vont m'aider grandement!
merci et bonne journée bises!

irisa a dit…

Pas encore essayé la courge spaghetti, par contrej'ai revu le pulled pork, ça m'intéresse cette affaire !

Petite Cuillère & Charentaises a dit…

Je n'ai jamais mangé de courges spaghetti (ma maraîchère n'en produit pas et j'ai tendance à lui être fidèle) mais je dois avouer que cela m'a toujours intrigué !

Bises et très belle année :-)

Gabrielle

Boljo a dit…

Tout d'abord, très bonne année à toi. Que te souhaiter ? De la gourmandise ? De la créativité ? Tu ne manques ni de l'une ni de l'autre, alors continue à te régaler et à nous régaler en retour. Dis donc elle est énorme ta courge, tu m'étonnes que tu aies réalisé 5 ou 6 recettes et merci pour le clin d'oeil. Bon je suis allée voir ton pulled pork, je suis fan avec de la bière et encore de la bière. Biz

jackie a dit…

Je n'en ai pas cuisiné cette année de courge spaghetti, il n'est pas encore trop tard. J'avais repéré le gratin à la bolognaise et je crois que je vais le tenter. Belle soirée et je te présente tous mes Voeux pour 2017 ainsi qu'à toute ta famille. Que l'ingrédient essentiel la SANTÉ soit présent tout l'année.

Annick a dit…

Une soupe bien goûteuse avec des saveurs qui se marient à merveilles. Hum! de quoi se régaler. Très belle soirée.

Payette cuisine a dit…

J'ai des courges du jardin il va falloir que j'essaye de les cuisiner quand même ^^

Gut a dit…

Bravo pour cette belle recette mais aussi sur le petit cours de la cuisson de cette courge spaghetti !! merci beaucoup !

michelle a dit…

une courgette pas toujours facile à trouver sur les étals mais c'est original de la cuisiner. bonne soirée Babeth

Not Parisienne a dit…

J'aime beaucoup la courge spaghetti, comme toi je trouve qu'elle n'a pas un goût extraordinaire mais son aspect et sa texture ouvrent plein de possibilités! merci pour toutes ces idées!! bises!

Hélène (Cannes) a dit…

Jamais goûté non plus. J'en ai acheté une une fois il y a longtemps ... et faute de savoir quoi en faire, je l'ai laissé perdre. Ça a mis des mois mais j'y suis arrivée, à la faire moisir ! ;-) La prochaine fois que j'en vois une pas trop grosse, je la prends !