mercredi 16 novembre 2016

Suite des expériences....et des choses sympa pour le goûter.

On dirait bien que le kéfir a intéressé du monde, d'après le nombre de passages sur le blog....on a beau dire qu'on ne regarde pas vraiment les statistiques, on y jette parfois un coup d'oeil et ça fait plaisir de voir qu'il y a eu des lecteurs!

Alors, je vous confie la suite de mes expériences avec le kéfir de lait.

Si vous n'en avez pas, ne vous sauvez pas tout de suite! ce sont des choses tout à fait réalisables autrement....

Par exemple....des scones pour accompagner votre Tea time:


Ils ont été faits avec du kéfir, mais du lait ribot, du lait fermenté ou du lait battu feront aussi bien!

Scones aux raisins sans prise de tête....


  • 250g de farine avec levure incorporée, ou avec 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 c à s de sucre
  • 1 pincée de sel
  • 50g de beurre en morceaux
  • une poignée de raisins secs
  • un peu de lait
Dans un saladier, mettre la farine, le sel et le sucre, ajouter les morceaux de beurre et travailler du bout des doigts pour l'incorporer. Comme pour une pâte sablée ou un crumble.

Ajouter alors très progressivement du kéfir et mélanger jusqu'à obtenir une pâte qui se tienne un peu et ne colle pas trop aux mains. Ajouter les raisins et mélanger rapidement.

Aplatir sur une plaque recouverte d'un papier sulfurisé et couper en 8. Son épaisseur doit être d'environ 3cm. C'est mieux de séparer les morceaux avant la cuisson.

Badigeonner d'un peu de lait au pinceau et cuire au four à 180° entre 15 et 20 minutes.

Pas besoin d'emporte pièce.....à peine d'une balance!

Je sais, la description de la consistance de la pâte est un peu vague, mais vous devriez vous en sortir.

Maintenant, pour un gros appétit au goûter ou pour le petit déjeuner....



Je peux vous proposer du pain en cocotte. J'en avais déjà testé avec cette méthode mais il était fabriqué avec de la levure.

Et figurez vous que j'apprends, sur le site c fait maison, qu'on peut fabriquer du levain avec du kéfir!

J'ai donc repris d'autres bocaux pour en fabriquer....je vous laisse aller voir sur place quelle est la méthode, mais sachez qu'elle est toute simple. 

 Et 3 jours après, il ne restait plus qu'à faire du pain. 

C'est sur le même site que j'ai trouvé une recette, et l'idée d'utiliser une cocotte Vision, vieille d'au moins 20 ans pour cuire le pain. L'avantage sur une cocotte en fonte?......On voit le pain dedans! c'est nettement moins frustrant et nettement plus rassurant de le voir gonfler que de se poser plein de questions devant une cocotte opaque!

Ceci dit, je me suis aussi inspirée un peu du livre de Marie Chioca....bible des amateurs de pain bio.

Pain au levain en cocotte :


  • 450g de farine T65
  • 150g de levain naturel
  • 1,5 c à c de sel
  • 1 c à s d'huile d'olive
  • environ 240ml d'eau
Dans le bol du robot, mettre la farine, mélangée avec le sel et faire une fontaine au centre. Y verser le levain et l'huile, les 3/4 de l'eau et mélanger au crochet, à vitesse d'abord lente. 

Ajouter de l'eau progressivement, jusqu'à avoir une pâte homogène et très souple.

Pétrir alors à vitesse un peu plus rapide (mais pas au maximum!) une petite dizaine de minutes. 

La pâte doit être  bien élastique et toujours très souple.

La renverser sur un plan fariné et la "mettre en tension", en prenant chaque "coin" avec une corne de pâtisserie, en l'étirant et en le rabattant au centre.

On a alors une "boule" un peu plus ferme, qu'on peut plus facilement mettre dans un saladier.

Couvrir et laisser lever dans un endroit frais toute une journée ou toute une nuit.

Reprendre alors la pâte, et l'étirer encore en la repliant sur elle même. La déposer dans une cocotte garnie d'un papier sulfurisé. Si on laisse la "clé" au dessus, il n'y aura pas besoin d'inciser avant cuisson.

La laisser reposer à température ambiante environ 30 minutes, mettre le couvercle sur la cocotte et la déposer dans le four froid. 

Programmer celui ci à 240° et cuire 45 minutes sans ouvrir le four ni la cocotte.

Vérifier alors la cuisson, et si elle vous semble insuffisante, remettre sans couvercle pour des durées de 5 minutes successives.

Sortir le pain de la cocotte et le mettre à refroidir sur une grille.

Bon, ça parait un peu long tout ça....mais rassurez vous, on en sort finalement très bien! 
De toute façon, la majorité du temps, la pâte se débrouille toute seule et on fait autre chose!



6 commentaires:

guy59600 a dit…

de superbes réalisations et de superbes choses sur le blog de c fait maison
excellente soirée

michelle a dit…

merci pour toutes tes expériences, bravo pour ta patience et tes réalisation gourmandes. bonne fin de journée

irisa a dit…

Tu tiens là, une source d'amusement ! Tes expériences donnent envie de s'y mettre aussi

Hélène (Cannes) a dit…

Vive les goûters d'automne ! C'est vrai que c'est bien, la cocotte, quand tu peux voir ce qui se passe dedans ! ;-)
Bisous
Hélène

Nadji K. a dit…

Des expériences des plus gourmandes. Bravo!!!!!
Tes scones sont beaux et ton pain magnifique.
A bientôt

Ciorane a dit…

Tes pains sont de plus en plus beaux ! J'adore le "toupet" croustillant de celui-ci.
Pour les scones, tu me donnes envie de réessayer car ma première expérience, il y a quelques décennies je l'avoue, m'avait laissée sur ma faim : un truc pâteux et étouffant, bien loin de ceux que tu nous présentes, gonflés à souhait.