lundi 6 janvier 2014

L'artiste...par le choix des couleurs....

Il y a un certain nombre d'années, à la télévision régionale, qui ne s'appelait pas encore France3, il y avait une chronique expositions....

Elle existe toujours, je sais...mais à l'époque, c'était presque toujours la même personne qui commentait les images, et elle employait presque à chaque fois cette phrase...."l'artiste, par le choix des couleurs...."


Je me demande même si l'image n'était pas en noir et blanc à l'époque....


Bref, ceci pour vous recommander une exposition qui va bientôt se terminer à Lille.....on aime ou on n'aime pas...on n'est pas forcé de tout aimer, mais ça vaut le coup d'être vu....c'est l'exposition "Happy birthday Galerie Perrotin" au Tripostal...


Ciorane en a fait un billet récemment, voilà un autre aperçu des lieux......





En commençant par un ciel que j'aurais bien aimé voir le jour pluvieux de ma visite....mais qui éclairait en fait un sombre couloir, à l'aide d'écrans au plafond....






A l'entrée, vous êtes accueillis par une série de fiers destriers.....qui servent même vraiment (sur réservation...) à des visites......






Vous découvrirez comment un génial photographe a une vision toute personnelle des favélas......






Et même si la période de Noël est terminée, vous y verrez des boules.......





ou d'autres boules.....

L'exposition est jusqu'au 12 janvier...il est encore temps si vous passez dans le coin....

Comme je ne voulais pas être en reste question couleurs, pour la cuisine, j'ai utilisé des pommes de terre un peu particulières reçues dans mon Biocabas:



Des pommes de terre bleues d'Artois...




Encore plus jolies à la coupe.....
Et pour les accompagner de façon artistique......du cresson et du saumon m'ont semblé tout à fait adaptés.....




Saumon au four, sauce cresson et pommes de terre bleues:



  • 1 botte de cresson
  • 2 échalotes
  • huile d’olive
  • 1 noix de beurre
  • 20cl de crème semi épaisse légère
  • 2 pavés de saumon surgelés
  • 5 baies moulues


Éplucher et émincer les échalotes. Retirer les tiges les plus épaisses du cresson, bien le laver et l’essorer.

Faire revenir les échalotes dans un peu d’huile et une noix de beurre, quand elles blondissent, ajouter le cresson et le faire “tomber” en remuant, ajouter la crème et laisser mijoter quelques minutes en remuant de temps en temps. Réserver.

Allumer le four à 200°, enduire les pavés de saumon d’un peu d’huile d’olive, les poser sur un plat et faire quelques tours de moulin des 5 baies. Cuire 20 minutes au four.

Pendant ce temps, passer le cresson avec la crème au mixer, remettre dans la casserole, rectifier l’assaisonnement et faire chauffer doucement.

Accompagner de pommes de terre cuites à la vapeur.

Bon, c'est comme l'art moderne.....on aime ou on n'aime pas, mais il faut essayer un jour.....et ici, la vision de l'assiette est surprenante mais à la dégustation ça vaut le coup!...

8 commentaires:

Ciorane a dit…

C'est amusant de voir comment chacun a des souvenirs différents d'une expo. En tous cas, j'ai adoré ces boules ! Quant à ton assiette (le plus important !), c'est une véritable oeuvre d'art qui ne se moque pas du public. On mange d'abord avec les yeux et là, les couleurs sont alléchantes au possible, et en bouche, le régal est au rendez-vous, le cresson va tellement bien au saumon.
Heureusement qu'on a ton blog en guise de galerie !!!!

taka a dit…

tu sais,moi je me fiche bien souvent de la présentation,je préfére le gout et ma foi,ca me plait bien cette alliance

RoseNoisettes a dit…

Une jolie assiette colorée!
Quand on peut il est bon de faire de son assiette quelque chose d'artistique :)

aneth a dit…

voilà de jolies bleues d'artois !!!
j'en avais mis dans mon potager cette année,
ses pommes de terre sont surprenantes, violettes chaudes et bleues, une fois refroidie ...

stef de fla a dit…

Je ne connais pas ces pommes de terre. Elles ressemblent aux patates douces violettes que je trouve dans mon épicerie asiatique. En tout cas, cette assiette m'aurait bien plu.
L'expo aussi m'aurait bien plu, mais sûrement pas autant qu'à mon artiste de mari. Il avait adoré le Tri Postal lors de ses séjours dans le Nord. Ici dans notre petit ville américaine très plouc, l'art n'est pas super tendance tu comprends.
Bonne année à toi aussi!

Boljo a dit…

Mais cette expo a réveillé l'artiste qui ne sommeille pas très loin en toi. Elle est psychédélique ton assiette et très appétissante. Je ne connais pas ces pommes de terre, elles ont le goût des blanches ? Biz Boljo

Babeth De Lille a dit…

Elles sont un plutôt farineuses, mais dans le bon sens du terme car très bonnes en purée, avec un léger petit gout de châtaigne;..

Joséphine a dit…

Une jolie recette bien gourmande ! Bon we !