mercredi 30 septembre 2009

Des provinciaux à Paris avec un cake et du fromage….

 

Ce dimanche, MrD et moi étions invités à un repas réunissant une bonne partie de mes cousins dans la région parisienne….on en a donc profité pour passer 2 jours à Paris!..

On doit vraiment avoir l’air de provinciaux!…

plan-metro-paris

Quand MrD a voulu acheter des billets RATP, il a demandé à un guichet. L’employée lui a dit qu’ils se prenaient au distributeur. Et elle est sortie de son bureau pour lui expliquer comment ça marchait!…..on n’a pas osé dire qu’on venait d’une ville où le métro est automatique, on l’a gentiment remerciée!

On a profité à fond du beau temps….

Thé dans les hauteurs…..

paris toit printemps

Promenade au port…..

paris port

Une halte dans une église….pour admirer et se reposer un peu…

paris vitraux

Comme on voulait apporter du fromage de chez nous pour le repas mais qu’on n’avait pas eu le temps d’en acheter à Lille, on a trouvé un fromager…..

paris fromager

Heureusement pour nos voisins de train qu’on n’avait pas eu le temps….1/2 h de RER a quand même permis à quelques chanceux de humer le maroilles et la boulette d’Avesnes!….

J’avais aussi préparé un cake, aux pignons, tomates confites et pesto…

cake pistou pignons tomates confites

La recette:

  • 200g de farine à levure incorporée
  • 3 œufs
  • 100g de parmesan râpé
  • 5cl d’huile d’olive
  • 10cl de lait
  • 1 poignée de pignons
  • 100g de pesto (fait maison)
  • 1/2 bocal de tomates séchées à l’huile
  • poivre (c’est assez salé comme ça….)

Griller à sec rapidement les pignons dans une poêle.

Égoutter les tomates et les couper en morceaux.

Dans un plat, mettre la farine. Dans un autre, battre les œufs avec l’huile et le lait. Verser sur la farine et mélanger. Ajouter le pesto et mélanger encore. Ajouter les pignons et les tomates. Poivrer.

Verser dans un moule huilé et fariné et cuire 50 minutes à 180°.

Pour le pesto, la recette est là:ma version du pesto

image

On a passé une excellente journée et le cake a eu l’air de plaire!…

Il a fallu penser à rentrer et la provinciale dégourdie que je suis a voulu changer son billet TGV pour prendre le train précédent sa réservation…..et l’automate lui a avalé son billet sans lui en donner d’autre…….et a affiché “provisoirement hors service”

Heureusement, une charmante employée SNCF a réussi à m’en procurer un autre….il a quand même fallu passer 1/2 h à son guichet!

Mots clés Technorati : ,,,

7 commentaires:

chapot a dit…

Tu as raison le TGV avec du Maroilles dans son sac, c'est périlleux et pourtant c'est tellement bon, par contre la boulette d'Avesnes, j'ai toujours eu un peu de mal à l'avaler !

Yann a dit…

Un ti coucou en passant.
Ca à l'air trop bon! Huuuummmm
Bises.

Yann

colibri a dit…

Miam, j'aurais bien partagé un petit bout de boulette d'Avesnes avec vous, sur un ponton du port, j'aime bien ce coin parisien aussi, en plus, vous avez eu de la chance, il fait super beau, hein, en ce moment, à Paris... et sans doute, j'espère, ailleurs aussi ! Original, ton cake au pesto et pignons, ça me donne faim !

recette de cuisine a dit…

Merci pour cette recette de cuisine, sympa =)

sab le plaisir de gourmandise a dit…

un regal ton cake

Saveurs et Gourmandises a dit…

Même si on habite Paris depuis longtemps ou qu'on y soit né, on reste toujours en admiration devant ses magnifiques monuments.
J'ai du maroilles dans mon frigo et je prépare un gratin avec pour ce soir.
A bientôt.

mamyalys a dit…

Sympa ce petit cake. Ah, la boulette d'Avesnes, un bon souvenir d'une vie passée... dans le Nord. Faut absolument que j'en trouve pour la faire gouter ici dans le sud-ouest