jeudi 23 juin 2016

Retour de stage...et cuisine un peu hot

Il y a quelques semaines, Fils N°2 est allé faire le dernier stage de ses études à la Réunion. Je sais, c'est dur! 
Mais il faut bien que la jeunesse s'endurcisse un peu avant de se jeter dans la vie professionnelle...

Bref, ce stage a été fructueux pour lui, mais aussi intéressant pour sa mère, car il m'a rapporté quelques produits qui ne poussent pas dans la région lilloise:



Des combavas, et des pots de pâte de piment.

D'accord, je lui avais un peu soufflé l'idée, mais c'est sympa de sa part de les avoir glissés dans sa valise.

Pour les utiliser, enfin l'un d'entre eux, c'est le net qui m'a donné une nouvelle idée, et tout simplement le site Le guide de la Réunion, qui propose aussi des recettes, dont le Cari crevettes. Vous aurez ici une version nordiste et un peu fainéante, mais assez proche quand même.

Cari crevettes:

  • 200g de crevettes (déjà cuites et décortiquées...le côté feignasse...)
  • 1 combava
  • 4 gousses d'ail
  • 3 oignons
  • 1 morceau de gingembre
  • 1 branche de thym
  • 1 boite de chair de tomates (ou 4 tomates pelées et coupées)
  • huile d'olive
  • pâte de piment
Eplucher et émincer les oignons et les faire revenir dans un peu d'huile d'olive.

Eplucher l'ail et le gingembre. Zester le combava finement. Mettre dans un mortier avec un peu de pâte de piment et réduire le tout en pâte. Ajouter celle ci aux oignons et faire revenir rapidement.

Ajouter les crevettes, laisser mijoter 3 à 4 minutes, puis ajouter les tomates et cuire une dizaine de minutes. J'ai aussi ajouté le jus du combava.



Je ne sais pas si le jus du combava a apporté quelque chose, de toute façon il y en a très peu dans un fruit. Mais je n'aime pas jeter.

Quant au piment, je me garderai bien de vous donner un conseil sur la quantité à employer. Je suis peu habituée car je n'aime pas trop avoir la bouche en feu, au point de ne pas gouter le plat. On n'était pas à ce stade car j'avais été prudente, mais j'ai quand même eu besoin d'un mouchoir pas loin et de morceaux de pain à mâchonner...

Vous ferez selon votre goût et vos habitudes.

Quant aux autres combavas, ils sont partis au congélateur. Il n'y a pas besoin de les dégeler pour les utiliser: un coup de zesteur suffira.

Pour d'autres utilisations ou d'autres recettes réunionnaises, vous trouverez votre bonheur sur le site Guide de la Réunion

7 commentaires:

guy59600 a dit…

c'est superbe d'avoir été faire ce stage si loin j'espère qu'il a put visiter un peu et en plus il te ramène de bonnes choses j'espère que vous n'avez pas eus trop de dégâts car j'ai vu sur la voix du nord sur internet qu'il y avait eus des inondations
une très bonne soirée

Annick a dit…

Et bien Babeth, c'est un plat que mon cher et tendre apprécierait, lui il mange les piments crus. Un stage dépaysant pour ton fils et il a pensé à toi, c'est gentil...J'ai repéré quelques recettes sur le site "le guide de la réunion. Des bises et bonne fin de semaine.

colibri a dit…

Miam, un ti punch pour accompagner ce plat bien coloré, et j'en reprendrai encore de tes crevettes, Babeth, puis encore un ti punch pour faire passer le riz que j'aurai bien arrosé de sauce (tiens, j'y ajoute même un piment frais si tu en as sous la main !)et je reprendrai encore un peu de crev..., quoi, il n'y en a plus ? Dommage ! Oui,le combava se congèle très bien...

Not Parisienne a dit…

Il a trop de chance d'avoir fait un stage là bas c'est génial! Je connais les feuilles de combava séchées, que j'adore, ça me plairait beaucoup de goûter ce fruit frais!

Nadji K. a dit…

Veinard ton fiston. Le genre de stage que je ne refuserai certainement pas.
Nous sommes tous gagnants dans l'histoire : fiston te ramène des choses et toi tu nous concoctes des plats bien gourmands.
Dommage qu'on ne puisse pas y goûter.
A bientôt

Ciorane a dit…

Les voyages forment la jeunesse... et régalent toute la famille !

Gracianne a dit…

C'est le genre d'ingredients pour lesquels on trouve toujours une petite place dans la valise.