mercredi 15 juin 2016

Et si on leur proposait ça plutôt que de se taper dessus?

Au moment où j'écris, dans le grand stade de la métropole lilloise, a lieu un match entre la Russie et la Slovaquie. Et ce serait vraiment bête qu'une poignée de hooligans en profitent pour se castagner. Un hélicoptère tourne actuellement au dessus de la maison, comme à chaque événement local un peu d'ampleur.

Il y a chez nous ces jours ci beaucoup d'amateurs de foot et aux terrasses on entend parler plein de langues différentes, ça pourrait être sympathique. D'ailleurs hier, un groupe de CRS était fort occupé....à se faire prendre en photos par des gaillards un peu rendus joyeux par la bière, mais pas agressifs pour un sou.

Alors j'ai pensé à quelque chose: si on leur proposait ça?



Une pavlova!

La consonnance de son nom est russe, c'est bon, c'est doux et croquant à la fois et ça ne peut faire aucun mal!

Je vous en donne la recette si vous voulez essayer. Elle vient au départ du dernier Saveurs hors série, spécial dessert. A l'origine, elle était garnie d'une crème pistache et ne comportait qu'une épaisseur de meringue sur les bords, mais je me suis laissée aller à la faire plus imposante.

Pavlova aux fraises et framboises:


  • 150g de blancs d'oeuf
  • 150g de sucre semoule
  • 150g de sucre glace
  • la zeste d'un citron bio
  • 20cl de crème liquide
  • 100g de mascarpone
  • 30g de sucre glace
  • 125g de framboises
  • plein de fraises
  • jus d'1/2 citron
  • 1 c à s de sirop d'agave

Zester le citron et mélanger le zeste avec le sucre semoule. Monter les blancs d'oeuf en neige au batteur, puis les serrer en ajoutant peu à peu le sucre au citron, en battant toujours.
Ajouter le sucre glace quand la meringue est bien prise, à l'aide d'une maryse.

A l'aide d'une poche munie d'une douille N°10, dresser sur une plaque recouverte d'un papier cuisson, un carré de petites boules de meringue, de 20cm de côté environ. Puis remplir le fond en traçant des traits. Remonter ensuite les "murs" en rajoutant des petites boules de meringue, comme sur la photo.

La recette conseille d'utiliser un cadre huilé, le mien est rectangulaire et je ne l'ai donc utilisé que sur 3 côtés, mais après cuisson, ça a collé un peu au cadre.....si la meringue est bien ferme, ça doit bien tenir, comme sur mon 4ème côté, le plus réussi.

Préchauffer le four à100°. Y mettre la plaque pour 10 minutes, puis baisser à 90° et laisser sécher 2 heures, puis laisser refroidir dans le four.

Battre la crème et le mascarpone et y ajouter le sucre glace.

Nettoyer et trier les fraises. Garder les plus belles et mixer les autres avec le jus de citron et le sirop d'agave, pour faire un coulis.

Garnir la meringue de la crème, répartir les fruits par dessus et servir. Verser du coulis sur le morceau dans chaque assiette.




On ne voit pas trop la meringue sur cette photo, les fruits volent la vedette. mais une fois coupée (comme on peut...) ça donne ça:




Assez tentant, non? Et encore, là j'ai oublié de verser le coulis!

Bon, reste à aller en proposer un morceau aux supporters....je ne suis pas certaine que je m'y risquerais moi même....mais on peut peut être conseiller aux villes qui accueilleront les prochains matchs d'en organiser une distribution.

Et si ils préfèrent se les balancer à la figure, tant pis pour eux, mais au moins ça sera moins dangereux pour tout le monde!

9 commentaires:

michelle a dit…

splendide ta pavlova aux fraises. quel délice ce dessert. tu as raison ce serait moins dangereux de se battre avec ce projectile, mais dommage aussi.bonne journée babeth

irisa a dit…

Un nuage de douceur dans ce monde de brutes ? ..... il n'y a pas que la musique qui adoucit les moeurs , cette pavlova le fait très bien

guy59600 a dit…

un superbe dessert ça fait un genre de pavlova et oui toujours des gens pour faire le brin comme chaque manifestation
une bonne soirée

Gracianne a dit…

Oui, un peu de sucre, ca ne pourrait pas leur faire de mal ;)

Mely a dit…

Rho oui excellent choix ;)
Quel délice !!
Bises et bon vendredi !

Annick a dit…

Voilà de quoi se régaler, c'est frais, craquant et doux à la fois. Bravo Babeth...Bises et bonne fin de semaine.

Nadji K. a dit…

Magnifique, ta pavlova. J'en prendrai une part avec grand plaisir.
A bientôt

Ciorane a dit…

Voilà des paroles de grande sagesse ! Battre les blancs en neige plutôt que les supporters de l'équipe adverse puis se régaler au lieu de panser ses plaies, c'est un programme sacrément plus tentant. Bon, je n'ai jamais réussi à cuire convenablement une meringue mais je pourrais faire un tiramisu à la place...

cuisinetcigares a dit…

Bon alors écoute Babeth : pas besoin d'aimer le foot ou d'être un simili (ou vrai) hooligans !!! moi je prends toute la tarte et je suis très très gentille ! hi hi !
Eux, ils n'auront qu'à faire une bataille de chantilly ! ^^
Bises ! Sandy