mardi 2 août 2011

Histoire de biscuits et d’abricots..


Il était une fois un paquet de biscuits qui s’ennuyait dans le fond d’une armoire d’ une cave lilloise….quand un jour, les biscuits ont senti que le paquet bougeait….et pendant quelques heures, ils ont été secoués…jusqu’à ce que le calme revienne….mais leur nouveau placard semblait différent, plus chaud…

4 semaines après, le paquet s’est remis à bouger….puis après un certain temps de secousses, il s’est retrouvé dans sa cave….et les biscuits se sont dit qu’ils pouvaient se rendormir tranquilles..
Mais à peine quelques jours après….



Le paquet a été remonté dans la cuisine et les biscuits se sont retrouvés en pleine lumière….

Pendant ce temps, des abricots, bien tranquilles sur leur arbre dans le sud, se sont retrouvés sans trop savoir comment dans une caisse…..puis ils ont aussi été secoués quelques heures et se sont retrouvés dans un endroit très coloré et bruyant, pas chaud du tout…après quelques jours, puis un court séjour dans un sachet, ils se sont retrouvés aussi en pleine lumière….



Et c’est comme ça que des biscuits du Nord, des Sprits, ont fait une petite escapade dans le midi, puis sont remontés dans le nord pour rencontrer des abricots qui avaient un peu fait le voyage inverse…



Et ils ont terminé leurs carrières dans la fabrication d’un cheesecake:



La recette du cheesecake aux abricots:
  • 300g de biscuits Sprit
  • 300g de Philadelphia
  • 300g de ricotta
  • une dizaine d’abricots
  • 70g de beurre
  • 100g de sucre
  • 1 c à s de maïzena
  • 3 œufs
  • 30cl d’eau
  • 30g de sucre
  • 3 c à s de confiture d’abricots
  • 3 feuilles de gélatine
Laver les abricots et les couper en 2. Faire bouillir l’eau avec le même poids de sucre (30cl ou un peu plus pour recouvrir les abricots..) et y plonger les fruits pendant 3 minutes.
Les sortir de l’eau et les laisser égoutter. Faire encore réduire un peu le sirop.

Ecraser les biscuits, les mélanger au beurre. En tasser le fond d’un moule démontable et passer environ 10 minutes à 180°. Laisser refroidir.

Battre les fromages au fouet, y ajouter le sucre et la maïzena puis les œufs un par un, en mélangeant bien à chaque fois.

Retirer la peau des abricots (elle part toute seule) , les couper en morceaux et les ajouter au mélange précédent.

Verser sur la base de biscuit puis cuire 50 minutes à 180° puis laisser  autant de temps dans le four éteint.

Faire chauffer le sirop de pochage des fruits avec la confiture. Faire tremper la gélatine dans de l’eau froide. Mixer le sirop d’abricots si il y a des morceaux, puis mélanger la gélatine bien essorée. Laisser refroidir, et quand la gelée commence à prendre, l’étaler à la surface du gâteau, non démoulé.

Laisser plusieurs heures, ou même une nuit, au froid avant de démouler.



On ne peut pas dire, comme dans les contes classiques: ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants….

Mais on peut dire qu’ils ont fait un grand plaisir à ceux qui les ont dégustés…..

PS: je continue la série: je cuisine les restes des vacances….et les biscuits ont fait l’aller retour en train dans le Var….

Mots clés Technorati : ,,

15 commentaires:

colibri a dit…

J'adore ces histoires à dormir secoués, chez moi aussi, entre Paris et la Bretagne, j'en connais quelques-unes !!! Mais, c'est l'horreur de lire ton blog à cette heure-ci, je n'ai pas eu le temps de goûter et ça me met dans tous mes états. Bon, excuse-moi, hein, je descends vite à la cave, des fois qu'il y aurait des sprits qui roupillent, car des abricots j'en ai dans le compotier !

Linou a dit…

ça plairait beaucoup à mon collègue

boljo a dit…

Ils ont bien fait de faire autant de chemins ces biscuits pour finir d'aussi belle façon dans vos estomacs. Le mariage abricot/philadelphia leur va à ravir.

BON APPETIT ! a dit…

J´ai adoré ce petit conte et j´avoue que ce cheesecake m´a l´air excellent... cela doit être bien frais et l´alliance doit être heureuse (donc une belle fin pour ce joli conte)

Joëlle a dit…

Bien belle histoire pour une fin heureuse... surtout pour ceux qui ont eu la chance de le goûter :-) Chouette association, à tenter !

Laurent [aka Kitchen Chick] a dit…

C'est quand même dingue ce qu'il peut se passer dans un placard...

poucinette a dit…

belle histoire et belle recette

choupette88 a dit…

je passe vite fait te faire un petit coucou car vendredi c'est les vacances pour moi et l'ordi...
Bonne journée à toi
bisousssssss

Isa-Marie a dit…

Bon, faut que j'aille voir dans mes placards...
Amitiés d'Isa-Marie Grelinette

Isa-Marie a dit…

Finalement je suis revenue voir chez toi :-)
Amitiés d'Isa-Marie

irisa a dit…

Tu te mets aux contes ?! Marlène Jobert n'a plus qu'à bien se tenir !
Je suis aussi dans le cheese cake mais pas dans une version aussi tentante que la tienne
j'aime bien l'idée des abricots, de plus il y en a encore beaucoup sur nos marchés

laurence a dit…

Sublime...j'adore ton blog plein de belles idées, d'ailleurs je viens de m'inscrire, si tu veux faire de même, c'est avec plaisir, bisous!

Rosita Vargas a dit…

délicieux biscuits et de bonne histoire que j'ai aimé, câlins

taka a dit…

quelle belle histoire ,et je vois que comme moi,tu ballades tes ingredients du sous-sol aà la cuisine,en passant par la salle a manger .
ET bien,si peut-etre ils auront beuacoup d'enfants,si des gens font ta recette hé hé ,donc l'histoire n'est pas terminée

Hélène (Cannes) a dit…

Jolie histoire ! ;o)) ET belle conclusion ...