mercredi 27 juin 2018

Tourisme artistico-gourmand et fraises...

L'avantage d'être plus âgé, c'est qu'on est moins tenu au respect de certaines dates pour prendre des vacances....c'est du bord de la Méditerranée que j'écris cet article et dans ma grande bonté, je partage avec vous une jolie découverte.

Pour commencer, une petite recette quand même....faite avant de partir, mais qui pourrait vous être utile pour bricoler un petit dessert de saison.....avec des fraises...


En fait, c'est une rediffusion d'une recette déjà faite il y a longtemps, à base de lait concentré non sucré. 

Cette fois, elle a été un peu "customisée" mais elle est toujours très simple...

La recette:

  • 200ml de lait concentré non sucré
  • jus d'1/2 citron
  • 250g de fraises
  • 1 à 2 c à s de sirop d'agave (selon le degré de sucrage des fraises)
  • quelques biscuits à la cuiller
  • un peu de sirop de verveine
  • un peu de gin
Laver les fraises, les sécher, les équeuter et les couper en morceaux.

Garder les plus beaux pour la déco et mettre le reste dans un blender avec le sirop d'agave. Mixer pour obtenir un coulis.
Réserver au froid.

Verser le lait dans un bol (après l'avoir laissé au moins 1 heure au froid), ajouter le jus de citron et fouetter jusqu'à obtenir une mousse.
Ajouter alors le coulis et mélanger avec précaution.

Tremper les morceaux de biscuits dans un mélange de sirop de verveine et de gin et les répartir au fond de 6 verres. 

Répartir la mousse par dessus et réserver au moins 1 heure au froid avant de déposer les derniers morceaux de fraises par dessus et de servir.



Il faut les manger dans la journée, la mousse ne tient pas vraiment très longtemps, le lendemain il y a du jus de fraises dans le fond....ce n'est pas mauvais mais pas forcément présentable...

J'ai essayé d'ajouter 2 feuilles de gélatine, mais ça ne tient pas beaucoup plus longtemps.

Pour le sirop de verveine.....je ne pense pas avoir publié la recette. Il est à base de verveine citronnelle du jardin et j'avais trouvé sur internet comment faire......je vous raconterai une autre fois....mais je ne doute pas que vous saurez vous débrouiller ou remplacer par ce que vous avez!

Tourisme maintenant!....


Il faudra d'abord prendre le bateau car nous partons sur l'Ile de Porquerolles.


Une fois débarqués, c'est Sophie qui nous a montré le chemin....j'espère quand même qu'elle aura retrouvé son propriétaire ensuite...

C'est au domaine de La Courtade qu'est installée la Fondation Carmignac. Elle a ouvert en début de mois et il est conseillé de retenir son entrée par internet car 50 personnes seulement sont accueillies par demi heure. Vous restez le temps que vous voulez ensuite....

La visite commence par le bâtiment, elle se fait pieds nus...si, si....vous laissez vos chaussures à l'entrée. personnellement j'ai trouvé le sol de pierre un peu froid, mais il parait que ça se réchauffe en cours de journée....

Les oeuvres sont surtout modernes, même si on peut admirer une Vénus de Boticelli. C'est l'architecture des lieux, à la fois protégés et ouverts vers l'extérieur qui m'a le plus bluffée...



Le grand jardin se visite ensuite, conçu comme le dit leur site comme un "non jardin" respectant la végétation naturelle des lieux le plus possible. Des oeuvres y sont exposées, qu'on découvre au fil de la promenade.

Et si on a une petite faim?....pas de problème!


Qu'en pensez vous?.....

Et ceci se déguste dans l'ombre de grands arbres....

C'est dans le parc de la fondation, au niveau des anciens chais....on peut d'ailleurs y boire le vin local. Nous avions plutôt soif, et c'est une bière brassée à Porquerolles qui nous a désaltérés....après une grande bouteille d'eau...

A gauche, il y avait du thon mariné au combava et plein de bonnes petites choses à grignoter...à droite vous aurez reconnu la tropézienne....toute fraîche et généreusement servie.

Le service est encore un peu hésitant mais ça vient d'ouvrir, il faut du temps à l'équipe pour prendre ses marques. Les prix sont très acceptables et ce sera toujours beaucoup plus agréable que les restaurants du centre de l'ile, un peu fort chargés en touristes...déjà en juin, je n'ose imaginer en août...

Je sais....on en est de ces touristes!.....mais nul n'est parfait!

Aucun commentaire: