dimanche 27 mai 2018

Week end princier....

Quand le comité d'entreprise a proposé, comme en 2015 un week end à Londres, nous en avions un si bon souvenir que nous nous sommes vite inscrits. Il y a plusieurs mois.

Et plus la date approchait, plus il devenait évident que nous ne serions pas les seuls à avoir eu cette idée....


Dès l'embarquement à Lille Europe, nous étions dans le bain....

Mais soyons honnêtes, comme nous n'avions pas prévu d'aller à Windsor, la foule londonienne ne nous a pas parue beaucoup plus importante que d'habitude.

Ceci dit, on ne pouvait pas le manquer ce mariage....



Toutes les télés montraient l'événement, en boucle....Je ne suis cependant pas bien sure que ces messieurs accoudés dans un pub de Camden Town soient vraiment mis en joie par ce qui se passe au dessus d'eux.....je les ai un peu floutés au cas où ils tiendraient à leur anonymat...

Nous, pendant ce temps, on s'hydratait.....


C'est qu'il faisait beau et chaud....et la marche à pieds intensive ça donne soif!

On n'a pas bu que ça, rassurez vous. La facilité qu'on a en Angleterre à pouvoir sans restriction avoir de l'eau du robinet (demander "tap water") au restaurant nous ravit à chaque fois. Que ce soit en verre, qu'on vient vous remplir sans même le demander parfois, ou par carafe bien fraîche, rien de comparable avec la France où il faut souvent réclamer plusieurs fois avant d'avoir sa ration d'eau tiède....(pas partout, heureusement...j'exagère un peu....). Et ne parlons pas de la Belgique où c'est impossible: pas d'autre choix que l'eau en bouteille....

Bref, c'était ma minute râleuse...

Etant donné ce temps magnifique, pas question de s'enfermer dans les musées.....Londres regorge de promenades à l'air libre.



Par exemple, les bords de Regent's canal, ici entre Little Venice et Camden. Cliquez sur ce lien pour découvrir....

Et pour les amateurs de jardins magnifiques, ou tout simplement d'immenses pelouses où on a le droit de marcher, de s'allonger, de jouer, de manger....enfin de tout ce que vous voulez...Kew Gardens.


Et si vous aimez les serres, il y en a pour tous les goûts, de la plus petite comme celle ci, pour les plantes aquatiques, aux plus grandes....


Comme celles là, vues du haut d'une promenade aménagée à la cime des arbres....

C'est un peu loin du centre de Londres mais ça vaut vraiment le coup d'y passer une journée...(et le coût....17 Livres, 15 après 60 ans...). Vous aurez peut être plus de chance que nous...


On aurait du se méfier en voyant ces quais déserts.....ça ne collait pas avec la foule des lignes de métro précédentes.....il y avait plusieurs tronçons fermés pour le week end et nous avons mis 2 heures au lieu des 50 minutes annoncés sur mon appli d'itinéraires....en finissant en Uber sinon je pense qu'on en aurait mis 3.
Le soir, on était prévenus....et on a pris un bus pour rattraper le métro.....et tomber sur une station bouclée....
Heureusement que les gens sont spontanément gentils et qu'un monsieur a du voir notre air déconfit et hagard et nous a indiqué par où aller... on a mis 2 heures aussi.... et le pub que MrD avait repéré pour souper dans le guide du routard, près de l'hôtel, ne servait plus que des boissons.....

Nous sommes rentrés dans une pizzeria  au hasard, qui s'est avérée très sympathique! Panzo, dans la rue de ce qui s'avère être, je le découvre maintenant Exmouth market, très vivant.....sauf le dimanche soir!

Sinon, à Kew gardens, on peut aussi trouver de quoi manger. Nous avons pris, sur le coup de 15h30, un déjeuner assez pantagruélique à l'Orangerie restaurant. Le plat chaud du jour: rôti de boeuf ou poulet. Le rôti semblait un peu bof....alors ce fût poulet:  un demi par personne, servi sur un mont de pommes de terre et légumes racines rôtis au four, le tout surmonté d'un yorkshire pudding et d'une louche de gravy.......Je n'ai pas tout mangé, mais c'était très correct pour ce genre d'endroit.
Mais il y a aussi des salades, hein?.....
Et un distributeur d'eau fraîche gratuit....même pour remplir sa bouteille venue de France....

Pour rester dans la gastronomie....


J'avais réservé au Fifteen, 1er restaurant ouvert par Jamie Oliver. Je ne pense pas qu'il y vienne encore souvent, mais j'avais envie depuis longtemps d'y aller.
Et c'était une bonne idée: l'accueil est parfait et le contenu des assiettes à la hauteur de leur réputation.
Nous avons choisi la facilité en prenant le menu végétarien justement proposé cette semaine là. Excellent, même si, à notre goût, le plat manquait un peu de pep's.....
Mais le dessert!....


La lumière ne lui rend peut-être pas vraiment hommage, mais la betterave caramélisée était une vraie découverte!

Le dernier jour, nous sommes quand même partis dans des coins moins verts....


Mais fleuris!...

La City, avec ici St Paul. 
Si vous voulez en avoir une vue imprenable....gratuite....montez (en ascenseur) tout en haut du centre commercial qui est derrière.....One new change.....
Et si vous voulez manger dans un cadre inhabituel, rendez vous pas très loins, au Café Below, dans la crypte de l'église St Mary le Bow. Un peu bruyant si vous tombez en même temps qu'un groupe, mais où l'accueil est charmant et le contenu des assiettes parfait. Je garde encore un souvenir ému de mon crumble aux pommes tiède, avec sa custard.....

Pas très loin de là, de l'autre côté de la Tamise....


Borough market, qu'on ne présente plus aux amateurs de street food et de denrées bien présentées. C'est le plus médiatique, mais il y en a d'autres dont nous gardons le projet de visite pour notre prochain voyage!....
2 heures avant de prendre le train, nous y sommes juste passés en vitesse. En principe il était fermé (lundi après midi, bank holiday) mais bien des stands étaient ouverts....

j'en ai profité pour acheter un souvenir....



Ne sont elles pas mignonnes ces petites asperges?.....elles n'ont pas trop souffert de leur transport en Eurostar dans mon sac de voyage et le lendemain....


Je me suis inspirée d'une recette du dernier Régal.

Tomates et asperges rôties au four:

  • Une botte d'asperge vertes
  • 250g de tomates cerises
  • huile d'olive
  • mélange Dukkah
Couper la base des asperges, les éplucher et les plonger 2 minutes dans de l'eau frémissante. 

Bien les égoutter et les étaler dans un plat.

Ajouter les tomates, saupoudrer de mélange d'épices et arroser d'huile d'olive.

Cuire 20 minutes au four préchauffé à 200°.

Je sais qu'il existe une querelle entre les partisans du passage préalable à l'eau et même de l'épluchage, mais j'ai décidé de croire le magazine.

De toute façon, rien n'était perdu car j'ai mis aussi dans l'eau les petits morceaux plus durs que j'avais retirés et en ai profité, une fois les asperges retirées, pour faire un excellent bouillon parfumé qui m'a servi pour cuire le risotto qui accompagnait les légumes. C'est une bonne idée que j'ai empruntée à Ciorane, de La cuisine de quat'sous.


En même temps que les asperges, j'ai mis dans le four des dos de cabillaud surgelés, juste avec de l'huile d'olive et du sel.....et on a eu un plat complet.

Quant au mélange d'épices, il contient entre autres, de la coriandre, du cumin et des noisettes. Je l'ai acheté au magasin Les Epicentriques, près du marché de Wazemmes. C'est une recette orientale, préparée sur place.
Ce magasin est d'ailleurs une mine de bonnes choses!

Voilà, ce long billet est quand même terminé.....j'espère vous avoir donné envie d'aller faire un tour chez sa Majesté...


Aucun commentaire: