mercredi 26 septembre 2012

Il n’y a pas que la chute de la tartine…..


Tout le monde connait la tartine qui tombe toujours du côté beurré….Il y a même eu des études scientifiques sur le sujet…si, si…..



Il y a plein de petits désagréments comme ça….qui font quelquefois penser que les objets se sont ligués pour nous enquiquiner….

N’avez vous jamais expérimenté?:

La cannette ou la bouteille de boisson gazeuse qui émet un geyser quand on veut l’ouvrir….
La cafetière électrique qui fait couler l’eau sans se poser la question de l’existence ou non d’un filtre avec du café dedans…
Le tube de dentifrice (ou de mayo…) qui s’ouvre par le fond alors que vous le pressez pour extirper son contenu par l’orifice prévu pour….
Le paquet de riz ( ou coquillettes…) ouvert qui se renverse sur le carrelage de cuisine…
l’éternuement irrésistible devant un tas de farine….
La bouteille de jus d’orange qu’on secoue alors qu’elle est ouverte…

Certainement que l’une de ces expériences vous est arrivée un jour….ici, la dernière remonte à la préparation de ce dessert:



Un sorbet à la mangue avec une mousse à la noix de coco…pour essayer un paquet de préparation pour glaces achetée en promo et des mangues qui commençaient à terminer leur carrière…

La recette:
  • 500g de chair de mangue
  • 1 paquet de préparation pour glace Alsa
  • 20cl de lait de coco
  • 10cl de crème fraiche liquide
  • 2 c à s de sirop d’agave
Eplucher les mangues pour récupérer la chair, 500g utiles ici…ajouter la préparation (c’est une poudre) et mixer le tout environ 3 minutes. Verser dans un récipient qu’on peut fermer et mettre au congélateur au moins 6 heures.

Parenthèse ici…..le mélange me semblait très très sucré et j’avais lu quelques critiques sur les blogs qui pensaient la même chose…
Mr D trouvant souvent que mes desserts sont un peu trop riches en sucre, j’ai voulu prévenir ses critiques en associant la glace à quelque chose de moins sucré….

Mélanger le lait de coco, la crème et le sirop d’agave et fouetter pour bien homogénéiser. Verser dans un siphon, mettre la cartouche, secouer et garder au froid au moins une heure.
Servir la glace surmontée d’un peu de mousse…



Je vous conseille juste de faire cette dernière opération ailleurs qu’à table devant les convives….et de préférence en vous protégeant d’un tablier….

Vous avez peut être plus de savoir faire que moi dans le maniement du siphon….ou plus de chance….mais ici, MrD et Fils N°2 se sont retrouvés…..un peu crémeux…..sans avoir le temps de dire ouf…..

Mais le dessert leur a plu!……



7 commentaires:

Ciorane la pauvresse a dit…

Tu régales les papilles tout en faisant fonctionner les zygomatiques, tu sais ce qui est bon pour le moral ! Pour ce qui est de la glace, moi qui ne sucre pas tout ce qui contient des fruits, me voilà prévenue avec cette préparation, merci.

mimi's cupcakes a dit…

un dessert parfait !!!!!! merci !!! bisou

Nadji a dit…

La gourmandise et l'humour. Que demander de plus?
Un dessert bien appétissant. Je glisserai bien ma cuillère là-dedans.
A bientôt

ideesetgourmandises a dit…

Bonjour,
Pour éviter de repeindre le salon lorsque l'on utilise un siphon, mieux vaut mixer la préparation, puis la filtrer et enfin la mettre dans le siphon. Bien secouer celui-ci la tête en bas (du siphon). Laisser reposer. Avant de servir, donner 2/3 à-coups toujours la tête en bas pour que la préparation descende près de la sortie et évite ainsi les "trous d'air", responsables des giclées de mousses. On peut également faire un petit test dans l'évier pour vérifier la bonne sortie et texture de l'espuma. En espérant que ça marche mieux pour vous la prochaine fois! ;-)

Kim Garceau a dit…

Ça me rassure, je ne suis pas la seule qui n'est pas super efficace avec un siphon!!!!! J'ai lu le dernier conseil, moi aussi j'en ai appris!

taka a dit…

hé hé,j'imagine leur tête encrémée ...trop drole .Moi c'est quand je fais la sauce de la pasta asciutta,rhooo je tapisse tout le monde .Bon,je mange pas de glace moi,ou rarement

Bea a dit…

D'un point de vue artistique, c'est une merveille ! Et pour le goût, slurp ! je me lèche les babines...