dimanche 1 février 2009

Comment un yaourt raté s'est métamorphosé.......en souvenir d'enfance.....

 

Il y a déjà longtemps que je voulais essayer à nouveau de faire des yaourts. A nouveau, parce que j'en faisais régulièrement au siècle dernier, mais c'est une autre histoire.....

Comme j'essaye de ne pas acheter de nouveau matériel....j'ai testé la recette de Eggs and mouillettes  au rice cooker.

Je vous laisse aller voir la recette chez elle....

yaourt 1

Ça ressemble à un yaourt.....mais en fait, il y a un petit problème:

yaourt 2

Il est beaucoup trop liquide.....peut être une histoire de température...j'ai bien vérifié celle du lait avec un de mes nouveaux joujoux, mais j'ai laissé le cooker à la cave et, même si la chaudière n'est pas loin, c'est bien aéré......donc pas vraiment chaud.....

Mais ça avait l'odeur et le goût du lait battu.....ce qui m'a donné envie de faire une recette que je croyais une invention de ma grand mère.

Un livre m'a appris qu'en fait, c'était un classique de la cuisine Chti

livre cuisine chti

Il est signé Héléne Desmaretz, j'y reviendrai car c'est une vraie mine d'or.

Quelle ne fut pas ma surprise en feuilletant ce livre de retrouver MA recette olfactive comme le propose Sugar and chocolate.....

C'est une bouillie au lait battu et à la farine que j'adorais manger le soir et dont je ne peux oublier l'odeur un peu aigrelette.....en fait même, il faut l'avouer, franchement aigre.....et pas forcément agréable.......du moins pour des nez non initiés!....

Dans le livre, on trouve le lait battu à la vergeoise et le lait battu aux pommes....comme je suis devenue grande, j'ai fait un mélange des 2 et présenté dans des verrines à la mode d'aujourd'hui.....

lait battu pommes

La recette:

  • 1 l de lait battu
  • 150 g de cassonade
  • 4 pommes
  • 100g de farine ( que j'ai remplacé par 80g de maizena)
  • 20g de beurre

Dans une grande casserole, diluer à froid la farine avec un peu du lait, puis ajouter progressivement le reste en mélangeant bien.Ajouter 100g de cassonade. Cuire en remuant jusqu'à épaississement.

Éplucher les pommes et les tailler en grosses lamelles. Les faire revenir dans le beurre et caraméliser avec 50g de cassonade.

Ajouter les pommes à la crème de lait battu.

En principe, ça se mange chaud.....mais froid, c'est pas mal non plus....

Pendant que j'y suis, je peux aussi répondre à la proposition de Florence: Et vous étiez comment petits?

1955

C'est moi la petite fille, avec mon grand père qui me donnait des cerises confites à la petite cuiller.....et on s'étonne que je sois devenue un "bec sucré" comme on dit chez moi.....

Mots clés Technorati : ,,

16 commentaires:

bloga2 a dit…

Merci de ta participation. Je vais publier d'ici quelques jours une mosaïque des photos d'environ 50 bloggueurs et bloggueuses. Tu feras donc partie de la grande famille.
Bises et excellente semaine

Mamina a dit…

Déjà une grande gourmande... ça ne m'étonne pas...

babouchka a dit…

Très jolies verrines. Et la petite gourmande est superbe. Une photo très touchante.

Nanoud a dit…

Mignonne cette photo et tu as bien rattrapé tes yaourts , super idée.

sab le plaisir de gourmandise a dit…

trop mimi dis donc...j'adore le fivchu coordonné au short

Elo a dit…

Elle est trop belle cette photo !
Et puis tes yaourts ratés sont vraiment super bien recyclés ! Bravo !

sab le plaisir de gourmandise a dit…

je t'ai taguee

palaisdeslys a dit…

Et bien comme quoi ça vaut le coup de rater certaines recettes!!! Trop mimi en culotte très très courte!!!

nuage de lait a dit…

Souvenirs d'enfance aussi pour moi:
Ma maman se faisait souvent un bol de lait battu avec des pommes reinettes
mais moi ce que j'aimais c'était le lait battu à la vergeoise et des coquillettes, cela faisait comme une bouillie (je ne sais pas s'il y avait dedans de la farine, car je mangeais cela chez mes voisins et je ne voyais pas la maman réaliser le plat.
Mais alors... qu'est ce que c'était booooooon
T'es trop mimie sur cette photo

Hélène (Cannes) a dit…

C'est joli, ça valait le coup de se tromper ! ;o)
Bises
Hélène

Dorian a dit…

Comment veux-tu que ce type de petite histoire ne me plaise pas ! En plus les petits photos du livre et surtout de toi me plaisent tout autant... il ne reste plus qu'à goûter ton étonnant petit dessert...

irisa a dit…

tu es bien jolie avec cet ensemble rayures et pois bleus ! c'est ce que doit penser ton grand père !
Je dois avoir une recette de gâteau au lait battu ( un peu comme du lait fermenté?)
sinon , Caroline de Culino-test a fait un article sur le yaourt sans yaourtière ( au four si je me souviens bien )

L-Fy a dit…

Merci de ta participation tu es la première!!
Je ne connaissais pas du tout cette recette, tu en trouves où du lait battu?

Babeth59 a dit…

le lait battu, c'est ce qui reste après avoir barraté le lait pour faire du beurre.
Ce qu'on trouve actuellement au supermarché s'appelle lait fermenté, ou keffir, ou lait ribot.....je ne sais pas si c'est exactement la même chose mais ça se ressemble furieusement!

nana a dit…

rooooooo du guinsssss! (je sais pas pour l'orthographe :) mais çà c'était 1fois par semaine chez ma grd mere que d'odeurs et de souvenirs! merci bcp, j'en suis tte émue!!!

Nad a dit…

super mignonne en tout cas!!

j'adore ton blog, la maniere dont tu écris!! les bonne recettes!! miam!