samedi 24 juin 2017

Il y a eu une épidémie....j'en suis presque guérie!

Ces dernières semaines, il y a eu une épidémie assez grave, qui a atteint beaucoup de blogs, ou du moins ceux qui les écrivent. 

Tous les ans elle sévit à la même époque, et en général, elle finit par s'éteindre d'elle même au fil des mois, avec une simple rechute en fin d'été quelquefois.

J'avoue, j'en suis atteinte à chaque fois,  mais cette année, j'en ai souffert d'une sorte très virulente....

Il s'agit de la fraisite. C'est  Mamina qui en a été atteinte la première, je crois.... 
C'est un type d'addiction qui vous porte à manger des fraises à tous les repas, et même entre deux. 

En tapant "fraises" dans la fenêtre de recherche en haut à droite, vous verrez la preuve de mes accès annuels. 

Pour ma part, j'en suis presque guérie, d'autres objets de mon envie, de couleur orange, étant à ma portée, mais juste avant de partir en vacances, il y a eu une rechute. 




J'ai un peu contaminé ma famille, pour un dessert dominical inspiré de Un déjeuner de soleil. Chez Edda on est certain de trouver l'inspiration quand on cherche comment assouvir une de ses passions gustatives du moment.

Charlotte aux fraises facile

  • 750g de fraises (ou plus...ce n'est pas perdu!)
  • 60g de sucre
  • 20cl de crème fraîche entière liquide bien froide
  • 1 c à s de mascarpone
  • Une vingtaine de biscuits cuiller (plus ou moins selon votre moule ou cercle à pâtisserie. J'ai utilisé mon vieux moule à charlotte Tupperware)
  • 2 feuilles de gélatine
  • 6 c à s de limoncello
  • le zeste d'un citron jaune et 1 c à s de son jus
Laver les fraises, les sécher et les équeuter. En garder une dizaine pour la décoration.
Mixer 500g de fraises avec le sucre, le zeste et le jus de citron. 

Faire tremper la gélatine dans un bol d'eau. Chauffer une petite partie du coulis et y dissoudre la gélatine bien essorée. Ajouter progressivement du coulis en remuant bien pour refroidir le mélange. Quand il est à peu près à même température que le coulis, mélanger le tout et réserver.

Battre en chantilly le mélange crème et mascarpone. Ajouter en 2 fois le coulis de fraises, en mélangeant délicatement. Réserver au froid.

Couper la base de biscuits, à la hauteur de votre moule ou cercle (chemisé de film alimentaire si vous craignez le démoulage). Garder les chutes.

Les tremper rapidement dans le limoncello et les aligner tout autour du moule. Poser les chutes de biscuits dans le fond.

Verser par dessus la moitié de la mousse. Mettre des morceaux de biscuits trempés dans le limoncello puis le reste de mousse.

Garder au froid au moins 5 heures.

Au moment de servir, après démoulage, couper les fraises restantes en 2 ou 4 et les répartir sur le dessus et autour.



Edda l'avait décorée de petites feuilles de basilic, mais j'avoue avoir oublié.....

J'ai remis ses conseils pour la garniture de la charlotte. Si comme moi vous utilisez un moule Tupperware, je préfère ne pas mettre de biscuits au fond (qui sera en haut au démoulage) mais en mettre au dessus de la mousse (ce qui fera la base....si vous suivez...)

En tous cas, je vous conseille ce type de charlotte....et quelque chose me dit qu'avec des abricots, ça ne devrait pas être mal non plus.....

Non, non....je ne suis pas encore atteinte d'abricoïte.....mais je sens que ça approche....


9 commentaires:

virginie moreau a dit…

Je me demandais ce que j'avais et d'après tes symptômes, j'ai dû
être victime de la même épidémie !

guy59600 a dit…

très jolie Charlotte ces vrai que la période des fraises donne beaucoup d'envie par rapport à d'autres fruits
très bonne soirée

irisa a dit…

Ah la charlotte avec le moule tupperware ! Qu'est ce qu'on ferait sans lui ....

Mamina a dit…

J'ai été moins atteinte cette année mais ça va me reprendre ! Bisous.

Dorian Nieto a dit…

Alors personnellement c'est bien la première fois que je ne vais pas te souhaiter de guérir tout de suite ! J'ai les fraisiers en fleurs et... ben c'est par pour tout de suite ! En plus je n'échange pas comme toi le rouge contre l'orange ! En tout cas encore une recette que je me verrais bien dévorer...

Gut a dit…

Tu me fais rire ! Je crois que mon mari est également atteint ! Il lui faut ses fraises régulièrement, mais comme je n'ai pas ton courage ni ton talent pour les desserts, c'est souvent au sucre qu'on les fait ! Merveilleuse charlotte !! je la cache sinon je sens qu'on va me la demander !! bravo Babeth

Ciorane a dit…

Moi aussi, j'ai fait des orgies de fraises de Phalempin pour profiter de celles du coin. D'ailleurs, je les aime tellement que je les mange nature avec juste un peu de sucre. Les cuisiner serait un sacrilège pour moi. Trop fatigant aussi...
Par contre, ça m'aurait bien dit de goûter une, ou plusieurs, de tes recettes fraisières car, c'est sûr, il y en a pour tous les goûts chez toi !

Nadji K. a dit…

Ca reste quand même la moins grave des maladies
J'espère que tu vas refiler à plein d'entre-nous
A bientôt

Gracianne a dit…

C'est franchement une très jolie affection :)