vendredi 24 mars 2017

Brioche de printemps!....enfin, cramique

C'est sur Instagram que j'ai vu ça:


Et c'est Carole d'Alter Gusto qui a lancé l'idée. Comme je ne peux pas résister à un défi ni à une brioche et que cette fois je ne me suis pas laissée prendre par le temps qui passe trop vite, je vous propose un cramique bicolore.



Et même deux. 

A première vue, le côté bicolore n'est pas très très évident, mais vous verrez un peu plus bas que ça le fait quand même!

J'ai repris une recette déjà faite il y a 3 ans, un cramique marbré au cacao, mais avec un façonnage improvisé. Et quelques autres modifications....on évolue en 3 ans.

La recette:

  • 400g de farine T65
  • 50g de son d'avoine
  • 50g de beurre à température ambiante
  • 20cl de kéfir (lait fermenté)
  • 3 c à s de sucre muscovado (sucre de canne brut)
  • 1 c à c de sel fin
  • 7g de levure sèche de boulangerie
  • 2 c à s de cacao
Dans le bol du robot, mélanger la farine, le son d'avoine, le sel et le sucre. Faire une fontaine au centre et y mettre la levure et le kéfir mélangé à l'oeuf battu.

Avec le crochet, mélanger à vitesse lente jusqu'à obtenir une pâte bien homogène, ajouter alors le beurre coupé en morceaux et, quand il est incorporé, continuer encore à pétrir une dizaine de minutes. La pâte doit être élastique et assez souple.

Retirer la moitié de la pâte et la réserver dans un grand bol. Ajouter le cacao au reste, remplacer le crochet par la feuille et mélanger à petite vitesse jusqu'à ce que tout soit incorporé.

Ramasser la pâte en boule et la mettre dans un autre saladier. Couvrir les 2 saladiers et laisser gonfler dans un endroit tiède.

Mettre alors au froid, 30 minutes si la brioche est prévue le jour même, toute la nuit si elle est pour le lendemain. Ce sera plus facile pour façonner la pâte.

Si la pâte a passé toute la nuit au frigo, elle aura juste besoin d'un peu plus de temps à température ambiante pour gonfler à nouveau après le façonnage.

Reprendre la pâte après ce repos, la dégazer doucement et couper chaque boule en 2. En prendre une claire et une foncée et couper chacune en 3. 

Avec chaque morceau, faire une boule puis un serpent. Tortiller ensemble un serpent blanc avec un noir et les déposer dans le fond d'un petit moule à cake légèrement beurré.



Faire de même pour le 2ème cramique.

Couvrir les 2 moules d'un torchon et laisser à nouveau gonfler la pâte.

Badigeonner leur surface d'un peu de kéfir avec un pinceau et cuire environ 30 minutes au four préchauffé à 180°.

Démouler et laisser refroidir sur une grille.



Alors, c'est-y pas bicolore ça?

Comme j'ai un peu modifié la recette, le cramique était moins sucré et un peu moins moelleux que dans sa première version. Mais vous pouvez prendre la pâte de celle ci et façonner comme aujourd'hui.

Et si vous aussi vous voulez faire votre brioche de printemps, il vous reste 2 jours pour nous la montrer sur le web.

9 commentaires:

guy59600 a dit…

très jolie brioche même cuite ont vois la différence de couleur
excellent après-midi

Ciorane a dit…

Ah, tes brioches sont de plus en plus alléchantes. Et en bicolore, c'est deux fois plus de plaisir, non ? J'aime beaucoup ce façonnage car, avec simplement des serpents de pâte, on croirait un tressage. Original !

Dr. CaSo a dit…

Super joli, bravo :)

irisa a dit…

Je n'avais pas trop le coeur à la boulange ces jours ci, mais j'y reviendrai avec plaisir pour le côté ludique du bicolore , il y a toujours une part aléatoire dans le résultat , la pate en poussant fait bien un peu ce qu'elle veut !

Gut a dit…

Elle est magnifique babeth ! j'ai fait aussi il y a peu une cramique mais faite avec des raisins secs elle est en attente d'être publiée !
Tu as fabuleusement bien fait cette cramique 2 couleurs ! c'est aussi une excellente idée !! Merci

Marion a dit…

Tes cramiques sont vraiment très belles ! Bravo pour le façonnage.

virginie moreau a dit…

C'est trop beau ! je n'en ai jamais mangé !!

Gracianne a dit…

Elle est très jolie, j'aime beaucoup ce façonnage original.

Momo a dit…

Elle est trop belle ...et j'ai trop faim!
bon aprèm ....