dimanche 22 mai 2011

Gâteau rouge et blanc en l’honneur de Lille…

 

Je ne suis pas vraiment supporter de l’équipe de foot, mais quand on gagne ça me fait plaisir….et puis je suis un peu chauvine….

Ici, ce samedi soir et le précédent, il y avait une ambiance assez festive….il doit même y avoir un curé qui aime l’équipe locale car des cloches se sont mises à sonner en même temps que retentissaient les cris et les premiers klaxons….

Bon, les chants dans la rue à 3h du matin, ce n’était pas obligé….mais j’imagine que le succès avait été fêté longuement dans les bars….

Et ce midi, je suis même allée participer à une manif très rouge mais très pacifique et bon enfant, comme on sait en faire par chez nous….

Récemment mis à jour4

Les slogans étaient même gentils pour Martine….ce qui a du lui faire un peu oublier ses soucis avec Dominique…

Pour rester dans le code couleur, le gâteau ce midi, c’était ça:

Un cheese cake aux fraises et chocolat blanc, sans cuisson, ou presque…

La recette:

  • 15 biscuits de Reims
  • 50g de beurre
  • 300g de Philadelphia
  • 400g de fromage blanc en faisselle égoutté
  • 15cl de crème fraiche
  • 3 feuilles de gélatine
  • 1 plaque de chocolat blanc à pâtisserie
  • 300g de fraises

Mixer les biscuits avec le beurre ramolli. Tasser la pâte obtenue dans le fond d’un plat à charnière et cuire 10 minutes à 180°. Laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat blanc. Tremper la gélatine dans de l’eau environ 10 minutes puis l’essorer et la dissoudre dans le chocolat. Bien mélanger et laisser un peu refroidir.

Battre la crème en chantilly. Battre ensemble les fromages et y ajouter la crème fouettée puis le chocolat fondu. Bien battre au fouet.

Etaler ce mélange au dessus des biscuits refroidis dans le moule à charnière puis laisser au froid quelques heures.

Avant de servir, laver les fraises, les couper en 2 ou 4 et en décorer le gâteau. Démouler.

 

Si vous en avez, vous pouvez glisser un rhodoid entre le moule et la base biscuitée avant de verser la crème. Ca facilitera le démoulage. Je n’en ai pas mais utilise des feuilles plastiques pour présentations sur transparents, découpées aux bonnes mesures et collées entre elles avec un peu de scotch…..(conseil que m’a donné une fois Virginie...)

Même si je suis lilloise d’adoption, je suis dunkerquoise de naissance et de cœur…et figurez vous que Dunkerque vient de remporter la coupe de France de hand ball….

Le problème, c’est que les couleurs de Dunkerque, si je me souviens bien, c’est bleu et blanc….ça le fait moins quand même en dessert….

7 commentaires:

BON APPETIT ! a dit…

Miam miam miam... ça fait envie tout cela... Suis pas foot mais chauvine et j´étais contente que Lille gagne même si je suis née dans la proche banlieue et que mon papa était de Dunkerque aussi...

CLquipopotte a dit…

Moins foot que fraises ... Je croque !
Belle semaine ...Gourmande !
♥♥♥

Boljo a dit…

J'ai appris ça que le club de foot s'était distingué après quelques 50 ans d'attente. Ce qui m'intéresse surtout c'est le gâteau, ces fraises, cette crème, ce biscuit, ahhhhhh ! Le bleu je te le laisse mais ça me fait rire.

taka a dit…

J'ai vu à la télé et c'est vrai que c'était une sacrée fête .A la coupe du monde de 1998,on est parti faire la fete en voiture en ville et je m'en souviendrais toujours de cette liesse poulaire ,c'était super.Bon,le lendemain matin,au boulot,un peu moins ,cernes bleus,peau blanche et yeux rouges .
Ton gateua est en harmonie,faut le baptiser gateau du LOsc

marina a dit…

C'était la fête dis donc!! bravo lille!
J'veux bien un morceau de gâteau pour fêter ça avec toi...
Marina

une cuillère pour les délices a dit…

OMG Ce dessert me donne faim..
J'aime l'idée des biscuits roses, MIAM
Bonne soirée

Tara a dit…

Aérien, et bon comme beau au cœur. Une belle année ....