vendredi 8 mars 2019

Comment reprendre doucement possession de sa cuisine....et faire plus attention à la recette....

Quand vous êtes coincée sans pouvoir réaliser la majorité des choses que vous avez l'habitude de régler toute seule, vous êtes bien contente d'avoir avec vous un mari (ou une femme, ne soyons pas sexiste...) qui prend les choses en main et vous assure 3 fois par jour de quoi vous sustenter de façon efficace et agréable....plus le café du matin et le goûter, optionnels mais bien sympathiques...

Comme de toute façon vous vous sentez tout à fait incapable de le faire, ça vous comble.....

Quand vous recommencez doucement à pouvoir tenir debout un peu plus longtemps, que vous pouvez vous pencher suffisamment pour atteindre le contenu de vos placards et attraper les oignons dans le bac de légumes de la cave, l'envie de cuisiner vous reprend progressivement...

En plus, ça libère un peu le cuisinier qui a bien d'autres choses à assurer encore, comme les courses car vous ne pouvez rien porter de lourd ni de toute façon marcher assez pour atteindre le supermarché ou les lessives car le linge c'est lourd et les cordes pour le pendre c'est haut....et j'en passe beaucoup...

Bref....vous cuisinez à nouveau!


Et quand vous attendez du monde pour le goûter (ceux qui étaient à un concert que vous avez zappé parce que tenir assise plus d'1/4h est encore un record à battre...), vous leur préparez un gâteau avec ce que vous avez à portée de main.

Il est aux pommes et au jus d'orange:

La recette:

  • 3 gros oeufs (180g sans coquille)
  • 360g de farine T65
  • 1 sachet de levure chimique (ou 2 selon la marque, vérifiez bien)
  • 1 pincée de sel
  • 60g de sucre muscovado
  • 60g de vergeoise blonde (soit 120g du sucre de votre choix au total)
  • le zeste fin d'une orange bio
  • 360g de jus d'orange fraichement pressé
  • 60g de beurre fondu
  • 60g d'huile d'olive 
  • 3 grosses pommes épluchées et coupées en petits morceaux
Battre les oeufs avec le jus d'orange, l'huile et le beurre fondu.

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, le sucre, le sel et le zeste d'orange.

Verser les éléments liquides battus par dessus et mélanger à la cuiller sans trop insister.

Ajouter les morceaux de pommes et mélanger rapidement.

Verser dans un moule à manqué beurré et fariné et cuire à four préchauffé à 180° (chaleur tournante) pendant 10 minutes puis à 160° pendant 30 minutes.



Pour tout vous avouer, j'ai corrigé un peu la recette que je vous donne par rapport à ce que j'ai bricolé.

En effet, je m'inspire toujours de Carole, Alter Gusto qui avait partagé il y a quelques années des proportions pour gâteau ou muffins, basées sur le poids des oeufs:
2 fois leur poids en farine et en liquide
leur poids en sucre et en graisses.
Mais je diminue maintenant les quantités de sucre et de gras, sans que ça modifie la recette en général...

Là, le gâteau était un peu....ce qu'on appelle ici: pouf pouf......vous voyez....et je m'aperçois rétrospectivement en relisant mes notes que j'avais un peu lésiné sur les liquides....

Ceci dit, il a été mangé sans problème....on s'est dit qu'un peu plus de pommes l'aurait allégé....l'emploi des bonnes proportions aussi, je l'ai réalisé un peu tard !

Mais pour une reprise, je m'estime heureuse du résultat....et j'ai même fait mieux depuis (en faisant bien attention à la recette cette fois....) mais c'est une autre histoire....

9 commentaires:

irisa a dit…

Bisous à la pâtissière qui reprend ses spatules avec bonheur !

Ciorane a dit…

Si tu arrives à cuisiner de nouveau, même si c'est un peu, même si ce n'est pas parfait, c'est génial. Car cela prouve que tu es bien sur le chemin de la convalescence. En espérant qu'il ne sera pas trop long, bon courage à toi !

Babeth De Lille a dit…

Merci !

Babeth De Lille a dit…

Merci !

Nadji K. a dit…

Que je te comprends. J'ai eu une fracture du pied qui m'a empêchée de cuisiner pendant un moment et après quel bonheur de reprendre....
A bientôt

Gut a dit…

Coucou Babeth ! Comment vas tu ? j'ai l'impression un peu mieux puisque tu as repris un peu le chemin de ta cuisine ! C'est long comme périple tout cela et il te faut du courage. Je t'en souhaite plein.
Je suis toujours absente de la blogo moi ne faisant que de très brèves apparitions à droite et à gauche. J'ai bien fait de passer te voir aujourd'hui admirer ta dernière réalisation ! à base d'orange ce devait être excellent !
Gros bisous

Virginie AUCLAIR a dit…

Oui ça fait du bien de cuisiner ! Quand je ne vais pas bien, ça me permet de m'évader !

Alaro Vallca a dit…

contente d'apprendre que tu vas mieux et bravo pour ce joli gâteau ^_^ bisous

Not parisienne a dit…

Coucou, c'est bien que tu puisses recommencer à trouver tes marques dans la cuisine et à refaire les gestes du quotidien!! Merci pour cette belle recette qui marque ta reprise! bisous!