mercredi 27 juillet 2011

Rentrer en prenant son temps….et découvrir que son placard est …parfumé….

 

Et voilà!….de retour à la maison…..

En principe, le train met 5h30 pour nous ramener….et nous étions contents de le voir affiché “à l’heure” en arrivant à la gare de Toulon…..

100_1355

Et quand la gare de Valence a été annoncée…..le train s’est arrêté….on a été gentiment informés tous les 1/4 d’heure qu’une panne était en cause……heureusement qu’il ne faisait pas trop chaud car sans clim….les 2 heures auraient quand même semblé bien longues…..on s’est quand même inquiétés quand ils ont commencé à distribuer des bouteilles d’eau…..allait-on rester là assez longtemps pour risquer de mourir de soif?….

Mais non…..la panne a été réparée et on a continué notre route….des enveloppes nous ont été distribuées pour demander un dédommagement…..

Ceci dit, c’est quand même plus rapide et moins stressant qu’en voiture!…..

En arrivant à la maison, il fallait commencer à vider les valises…et comme j’avais un peu de restes de ravitaillement, je suis descendue à la cave les ranger…pour découvrir que mon placard à provisions avait une odeur assez forte…..

Effectivement, quelques jours avant le départ, j’avais fabriqué ça:

ail confit dans bocal

De l’ail confit!……et je ne sais pourquoi, mais le pot avait fui et répandu une partie de son contenu…..parfumant le placard….

Au départ pourtant, ça avait été une réussite!….j’avais suivi la recette de La tartine gourmande, avec de l’ail frais…..

La recette de têtes d’ail confites au four:

  • têtes d’ail nouveau
  • huile d’olive

Préchauffer le four à 200°. Enlever la première couche autour des gousses et couper le haut pour voir le haut des gousses. Les déposer dans le plat et les arroser d’huile d’olive. Couvrir d’un papier aluminium et cuire environ 50 minutes ou jusqu’à ce que les gousses soient tendres.

Sortir du four et laisser refroidir..

Délicieux avec du pain et une salade de tomates….

Mais il y en avait “un peu beaucoup” pour 2…..j’ai donc suivi les conseils du magazine Zeste qui présentait plusieurs recettes de bocaux….(je l'ai montré là...)

Les gousses d’ail y étaient cuites dans une sauteuse, dans l’huile également, puis conservées dans un bocal avec une pincée de fleur de sel, quelques grains de poivre (5 baies pour moi…), du thym et du laurier.

ail confit dans bocal 2

Comme nous partions peu de temps après, j’espérais en profiter à notre retour……utiliser aussi l’huile parfumée…..

Je ne sais pas ce qui s’est passé, le bocal semblait intact et la chaleur n’a pas du être un problème dans le Nord…..quoique…il a fait très chaud peu de temps début juillet….

En tous cas, j’ai surtout profité de l’odeur….mais c’est le papier absorbant et l’éponge qui ont plus profité de l’huile….

Mots clés Technorati :

7 commentaires:

~Lexibule~ a dit…

Mmm!! Moi qui adore l'ail... je retiens cette belle recette:)xxx

colibri a dit…

Ca a l'air rudement bon, j'adore l'ail sous toutes ses formes ! Mais attention, Babeth, il se trouve que ton bocal, pour une raison ou une autre, a fermenté, ce qui explique le débordement... Prudence, on ne plaisante pas avec les conserves, elles n'ont pas le sens de l'humour...

Babeth59 a dit…

@ Colibri
Rassures toi, je n'y ai pas gouté!

CITA a dit…

Je suis à moitié landaise tout celà pour te dire que je connais bien l'ail qui fait partie intégrante de mon patrimoine gustatif et pour autant je ne connaissais pas ce mode de conservation:j'adopte!

stef de fla a dit…

Alors comme ca l'ail peut fermenter et deborder? Dingue!

Easy kitchen a dit…

je te trouve très cool avec la SNCF. je prends très souvent le TGV et je n'en peux plus des retards. Si j'avais un euro par minute de retard, je n'aurai que des billets gratos.
no comment sur les têtes d'ail : elles, au moins, sont parfaites.

Hélène (Cannes) a dit…

Moi je garde les pots au frigidaire ... Trop peur dans les placards ! Des fuites ... et du botulisme. Pas courageuse, la fille ! ;o))